Connect with us

France

29 mots d’absence « J’étais chez Jawad » donnés à l’école aujourd’hui.

Published

on

De nombreuses écoles de France et de Belgique hallucinent ce matin. Des tas d’élèves semblent s’être donné le mot pour arriver en retard ou signaler leur absence ce jour avec une excuse expliquant qu’ils étaient « Chez Jawad ».

Les directions d’école prennent l’affaire très au sérieux et aimeraient rapidement éteindre le phénomène.

Un directeur d’école de Lille signale qu’une classe entière ne s’est pas présentée ce matin et qu’il a reçu pour simple explication « Une soirée pyjama chez Jawad ». Michel Robert, le directeur, demande aux parents de ne pas céder face à ces farces dangereuses.

A Marseille, ce sont 2 élèves qui ont signalé par SMS à leur école qu’étant donné que Jawad passerait surement quelques années derrière les barreaux, il fallait bien fêter ça et faire péter le champagne.

Plus d’informations dans quelques instants sur notre page Facebook, rejoignez-la !

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

France

Ecole à la maison : un père de famille en burn out après un exercice de géométrie

Published

on

Alors que les écoles sont à nouveau fermées pour une durée de 4 semaines, certains parents ont déjà du mal à concilier télétravail et devoirs à la maison. C’est le cas de Fabrice*, directeur commercial pour une entreprise des pompes à chaleur.

Quand Nathan annonce à son père avoir oublié sa trousse au collège, les ennuis commencent pour Fabrice : « Je suis monté chercher mes affaires au grenier, heureusement que je garde tout depuis l’école primaire ! » Après avoir déballé une bonne quinzaine de cartons, Fabrice s’ouvre le crâne contre la poutre maîtresse de la charpente. « Je me suis pris la bissectrice de l’ossature en pleine poire ! » concède-t-il avec un brin d’humour. « Ça m’a permis de me remettre dans le bain ! » ajoute avec philosophie celui qui finira la journée aux urgences psychiatriques.

Compas, rapporteur, équerre et crayon de papier, l’exercice peut enfin commencer. « Thomas dispose de 3724 allumettes de taille standard pour fabriquer les 3 grandes pyramides de Gizeh. Après avoir calculé la longueur de l’hypoténuse H de la face nord de la 1ère pyramide P, définit la valeur périphérique du cercle C dont le côté opposé du triangle-rectangle T ( donc l’hypoténuse H ) forme le diamètre D afin de savoir si il restera suffisamment d’allumettes à Thomas pour construire le phare d’Alexandrie et le Sphinx »

Manque de chance pour Fabrice, le théorème de Pythagore qu’il avait discrètement griffonné sur un coin de son équerre en classe de 4ème est à moitié effacé.

2 heures après le début de l’exercice, c’est toute l’équipe commerciale de Fabrice qui est mobilisée pour résoudre le problème, sans grands résultats. « Pour proposer des facilités de paiement sur 15 ans à des p’tites vieilles de 87 ans, y a du monde ! Mais dès qu’il s’agit d’utiliser un rapporteur y a plus personne ! Bande de nases ! » s’emporte le père de Nathan en tirant vigoureusement une taffe sur sa 14ème clope de la matinée.

C’est à présent l’heure d’une pause repas bien méritée à laquelle sont conviés Martine et Jean-Pierre, les beaux-parents de Fabrice. « On a pris une tarte pour 6 personnes, on est 5 mais t’arriveras bien à nous couper des parts égales vu que tu t’es remis à la géométrie! » lance ironiquement Jean-Pierre à son gendre qui entame son 2ème paquet de cigarettes.

Alors que les beaux-parents s’apprêtent à regagner leur voiture, Martine s’exclame : « Au fait, on vous a pas dit pour Thomas, le fils d’Evelyne !? Il est revenu d’Egypte la semaine dernière ! Les pyramides, le Sphinx, il a adoré ! »

Aux dernières nouvelles, la famille de Fabrice a obtenu le droit de lui faire retirer sa camisole pour lui permettre de faire des dessins sur les murs capitonnés de sa chambre d’hôpital. En revanche, son compas lui a été confisqué après qu’il ait tenté de poignarder l’aide-soignante venue lui apporter son repas.

*Fabrice est le prénom que nous a demandé d’utiliser la famille de Julien Lefèvre de Charleville-Mézières afin de préserver son anonymat

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

France

Crash des serveurs du CNED, Pierre-Jean Chalençon dément être à l’origine d’un nouveau poisson d’avril.

Published

on

Soupçonné dans un 1er temps d’être à l’origine de la coupure des serveurs « mon école à la maison », Pierre-Jean Chalençon a finalement reconnu n’avoir aucun lien avec ce disfonctionnement.

Connu pour son sens de l’humour, le collectionneur mondain vient d’être innocenté.

Le véritable coupable enfin identifié.

Les services de l’état sont remontés jusqu’au véritable initiateur de cette cyber-attaque d’envergure.

Il s’agissait en fait d’un collégien de 14 ans en classe de 3éme suivant un tutoriel vu sur jeux-vidéo.com.

Jean-Michel Blanquer a d’abord pensé à une cyber attaque russe, en réalité le jeune Mathis utilisé seulement Nord VPN.

L’état Français réagit.

En réaction le gouvernement Français a investit en masse dans du matériel informatique de pointe.

Jean Castex a annoncé avoir commandé pour 200 000 euros d’ordinateurs au Kazakhstan.

Du matériel de surplus cédé à moindre cout mais encore très compétitif selon le 1er ministre : des modèles IBM pentium II fonctionnant sous Windows 95…

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

France

Les auteurs du cambriolage chez Bernard Tapie portent plainte pour escroquerie

Published

on

Deux montres et quelques bijoux. C’est le maigre butin avec lequel sont repartis les malfaiteurs qui se sont attaqués au couple Tapie dans la nuit de samedi à dimanche.

« Le mec il a été président de club de foot, PDG et ministre, et y a même pas une mallette de billets qui traîne ! C’est du foutage de gueule ! » lâche l’un des cambrioleurs manifestement très déçu par la faible valeur pécuniaire du magot récolté. Un autre surenchérit : « Si je voulais des colliers en plastiques et des bracelets brésiliens, j’aurai organisé un braquage à la foir’fouille ! Merde ! ». Puis il relativise : « Heureusement que mon beau-père s’appelle Bernard ! Avec une gourmette pour Noël, il pourra plus dire que je lui offre des cadeaux impersonnels »

Depuis que la cour de cassation de Paris l’avait condamné à rembourser les 400 millions d’euros qu’il avait touché dans l’affaire du Crédit Lyonnais, Bernard Tapie menait un train de vie plutôt modeste, chose que les braqueurs ignoraient. « Ça fait 30 ans que ça dure cette affaire, j’avais zappé sa condamnation ! A la base, le projet c’était de monter un yacht-jacking ! J’me voyais déjà à oilp sur le Phocéa avec Beyoncé et Rihanna ! Putain de justice !»

Cette même justice risque d’être sollicité très prochainement, car les cambrioleurs ne comptent pas en rester là. Leur avocat explique : « Quand on prend en considération les moyens mis en œuvre pour monter une telle opération, il est tout à fait légitime d’espérer un retour sur investissement à la hauteur du travail fourni. Mes clients ne sont pas procéduriers, mais dans cette affaire le préjudice moral n’est pas à sous-estimer. Leur réputation dans le milieu en a pris un sérieux coup »

Depuis dimanche, de nombreuses personnalités ont apporté leur soutien au célèbre homme d’affaires, parmi lesquelles Nicolas Sarkozy, Patrick Balkany, mais aussi Mattéo Capone, l’arrière petit-fils du célèbre gangster, ainsi que Jean-Michel Bandiletti du gang des receleurs avec qui Bernard Tapie partageait sa cellule aux Baumettes dans les années 90.

A noter également le message de Omar Sy dont la série Lupin a récemment cartonné sur Netflix. Même si il regrette la violence employée par les cambrioleurs, il n’exclue pas la possibilité de se porter partie civile en cas de procès, par solidarité avec « ses confrères ». Et le célèbre humoriste de conclure : « l’important dans un cambriolage, c’est de ne pas se prendre les pieds dans le tapis » calembour aussitôt suivi de son rire si caractéristique.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending