Connect with us

France

Les 15 suspects de l’assassinat de Jamal Khashoggi retrouvés morts dans des accidents de la route cette nuit.

Published

on

Selon le média turc Yeni Safak, les 15 Saoudiens soupçonnés du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul ont trouvé la mort dans des accidents de la route à Riyad.

Le premier a été tué au volant d’une Aixam à 12km/h en écrasant également 2 autres protagonistes.

7 des suspects quant à eux sont morts dans des accidents de Hummers tombés du ciel lors de leur transport en hélicoptère vers la demeure du prince héritier MBS.

Les 5 derniers hommes soupçonnés du meurtre ont percuté un chameau au milieu du désert alors qu’ils se rendaient à une partie de golf.

Virulent critique du pouvoir saoudien, M.Khashoggi n’a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l’y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

Des responsables turcs ont affirmé qu’il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment.

Continue Reading
Advertisement

Business

La fin du conflit au Yémen grâce à l’appel de Macron!

Published

on

Le boycott des produits français a eu un effet inespéré sur le conflit au Yémen! Pour rafraîchir la mémoire de nos lecteurs, la France exportait en 2019pour plus d’un milliard en armement à l’Arabie Saoudite et les Émirats! Ce qui en faisait, après calcul et division de la note, respectivement les 2ième et 5ième client pour l’industrie si précieuse aux yeux du pays des Lumières.

La fin de ce conflit survient après un appel téméraire du président Macron à continuer les caricatures d’un célèbre prophète. Suite à un tel affront, les reporters sur place témoignent d’un dégoût absolu des soldats pour leurs armes estampillées « Made in France ». Ces derniers les auraient alors jetées à terre pour continuer le conflit à coup de bâtons et de cailloux! Grossière erreur de leur part, puisque le Yémen connaissait bien mieux ces armes dévastatrices, eux qui ont eu le bon réflexe d’adopter cette artillerie dés le début du conflit!

Une véritable bérézina pour les boycotteurs de l’Hexagone, un comble! Une véritable aubaine pour les différents observateurs, répartis dans plusieurs organisations non-gouvernementales, qui n’hésitaient pas à qualifier ce conflit de « sale guerre » pour rester polis, et de pointer également la violation du Traité international sur le commerce des armes (TCA) orchestrée par la France ces derniers mois.

Un retournement de situation inespéré dans ce conflit à sens unique, qui prouve encore une fois que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, comme disait jadis Pangloss.

Continue Reading

Animaux

Après la vache qui rit, Erdogan appelle au boycott du cochon qui rit

Published

on

Erdogan appelle au boycott du cochon qui rit
La situation diplomatique continue de s’envenimer entre la France et la Turquie. Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé les Turcs à boycotter le jeu de société le « cochon qui rit », ajoutant une pierre aux critiques qui pleuvent sur Emmanuel Macron au Moyen-Orient.

Le Cochon qui rit est considéré comme un « classique » en France. Le jeu a été inventé en 1932 à Lyon par Joseph Michel qui s’est inspiré d’un jeu pratiqué dans les bistrots. Il a été primé au concours Lépine en 1934. Les premières versions du jeu étaient en bois. Après guerre, les pièces du jeu fabriqué par les établissements Michel à Montluel dans l’Ain passèrent en plastique. Les Établissements Michel ont proposé des variantes du Cochon qui rit, comme l’Autokiri où il fallait reconstituer de petites voitures. La société Dujardin (aussi éditeur du Mille Bornes) a racheté la marque Le Cochon qui rit fin 2009

Continue Reading

France

Boycott des produits français par le Qatar: Le PSG est à vendre

Published

on

Les appels au boycott de produits français se multiplient ce week-end dans plusieurs pays ou territoires du Moyen-Orient, après l’émoi suscité par les propos d’Emmanuel Macron, (violemment attaqué samedi par son homologue turc Recep Tayyip Erdogan) qui a promis de ne pas « renoncer aux caricatures » du prophète Mahomet.

Un hashtag #boycottfranceproducts a vu le jour sur les réseaux sociaux. Les grandes marques françaises de parfum et cosmétiques, biscuits, électroménager, pétrole ou encore produits laitiers sont notamment visés par les internautes.

Au Koweït et au Qatar, des images montrant, entre autres, les fromages Kiri, La vache qui rit et Babybel retirés des rayons de certains magasins tournent sur internet.

Continue Reading

Trending