Nouveau rebondissement dans l’affaire Vincent Lambert. Alors que le 9 avril, après une procédure collégiale de cinq mois, le centre hospitalier universitaire de Reims avait décidé de l’arrêt des traitements de Vincent Lambert, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a pris une autre décision le 20 Avril. La justice administrative a exigé une nouvelle expertise dont le but sera de dire si oui ou non l’état de Vincent Lambert, hospitalisé depuis un accident de la route en 2008, a évolué depuis la dernière expertise de 2014. Une décision dont maître Jérôme Triomphe, l’un des avocats des parents de l’homme de 41 ans s’est réjoui.

 

L’avocat des parents Jérôme Triomphe aurait ensuite déclaré  » Si on l’encourageait davantage, il serait capable de remporter le 100 mètres « .

Commentaires