Le maire de Béziers n’a plus aucune limite. Après avoir proposé récemment un code de conduite pour les Mosquées, forcé l’installation de crèches pour contrer le « grand remplacement », Robert Ménard vient de faire installer dans tous les magasins de la ville des « Portiques anti-djihadistes ».

Les portiques, achetés chez des artisans de la région, se compose de dizaines de jambons séchés, visant à empêcher les terroristes musulmans de rentrer dans le magasin.

L’homme envisage également la mise en place d’un tel dispositif aux entrées de la ville, mais devra tout d’abord installer des caméras de sécurité afin de ne pas tenter les badauds qui pourraient voler des morceaux de jambon.

Robert Ménard finance la mise en place de ces jambons grâce à un fond structurel acquis à la région.

L’opposition dénonce d’ores et déjà une nouvelle dérive raciste du maire de Béziers. L’organisation patriote Génération identitaire trouve que c’est une excellente mesure qui va dans le sens de son slogan « Du porc contre les porcs ».

Merci à Geoffroy Angel

Robert Ménard sur la télé d’extrême droite TV Libertés:
[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=T4JpcJhDT8E »]

Commentaires