#Panamapapers : Charles Michel démissionne, il retourne à sa vraie passion, le Heavy Metal (vidéo)

Tremblement de terre en ce le lendemain de discours de politique générale.

Après 1 an de gouvernement que tous les analystes avaient, dès sa mise en fonction, appelé kamikaze, Charles Michel raccroche, fatigué des critiques incessantes sur les nombreuses réformes engagées.

En homme de poigne, au lieu de se retourner vers un poste à la province, à la région ou un autre emploi fictif, il a décidé de tout plaquer pour revenir à ses premières amours, le Heavy Metal.

Ce que peu de personnes savent c’est que Charles Michel, sur scène, quand il faisait partie du groupe “The Liberals”  se faisait appeler Charles Fucking Mitchel et chantait la révolte qu’on peut ressentir quand, à l’instar d’autres enfants de star, on a jamais eu à travailler et qu’il semble à tout un chacun qu’on est un bon à rien.

C’est accompagné de ses fidèles compagnons, Jake, Rob, Dez et Burton qu’il va reprendre la route et jouer tous les titres qui ont fait leur succès dans les années 90.

AnGol of Death, Enter Taxman, Waterlootta Love et la fameuse Reynders In Blood avec son solo ravageur.

Respect, walk.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER