Macron a choisi Lassalle comme premier Ministre. « Il me fallait un berger pour… »

Gérer le peuple de France. » Ce sont les premiers mots d’Emmanuel Macron à propos de son nouveau premier ministre. Jean Lassalle vient de faire son entrée à Matignon, même si il affirme d’ores et déjà qu’il gouvernera depuis le pays basque autant que faire se peut.

Rappel: Quand Lassalle disait que Macron lui volait ses idées

Mais il ne s’arrête pas là. «  Macron n’arrête pas de me piquer toutes mes idées. Par exemple, c’est moi qui ai marché et c’est lui qui dit : En Marche ! Il est plus futé, il faut le reconnaître… Il parle maintenant de l’intelligence de la main. C’est moi qui l’ai inventé quand même. Et maintenant, il dit très exactement ce que je dis : il faut commencer d’entrée pour réunir l’ensemble des partenaires pour se mettre d’accord sur un certain nombre d’éléments   », s’indigne le candidat.

En 2013, le député des Pyrénées-Atlantiques avait parcouru la France à pied, à raison de 30 à 40 kilomètres par jour. Cette «  action de combattant, de résistant  », lui avait permis de partir à la rencontre des Français et de recueillir donc son «  cahier de l’espoir  » les doléances des citoyens.

Oops… Jean Lassalle a lu Nordpresse et pense qu’il a été élu.

Likez notre page Facebook et gagnez 300€ !

Commentaires

PARTAGER