Le premier cochon Halal génétiquement modifié !

28 juillet 2016
128523

Des chercheurs britanniques ont créé les premiers cochons génétiquement modifiés au monde déclarés Halal ! Plusieurs Imams ont déjà déclaré que le porc ainsi modifié était tout à fait acceptable pour l’abattage rituel. Le porc, une fois génétiquement modifié ne peut plus être considéré totalement comme du porc, selon l’Imam Daftizem Datout.


S’exprimant dans la revue Science, l’équipe à l’origine de cette découverte affirme avoir prouvé qu’il était possible de créer toute une variété d’animaux d’élevage génétiquement modifiés afin de les faire accepter de certaines communautés ou religions.

L’équipe de recherche a inséré un gène artificiel chez les cochons afin d’introduire des gènes de poulet dans leurs cellules. L’ADN de ses cochons étant modifié, on ne peut plus les déclarer totalement haram. L’équipe estime que cette modification génétique ne nuit ni aux cochons, ni aux personnes susceptibles de déguster ces porcs.

Le Professeur Helen Burdonsan de l’Université d’Esichton a déclaré à BBC News que la modification génétique pourrait devenir la première manière d’améliorer la viande ces prochaines années.

Les chercheurs pensent également que cette technologie peut relancer la production alimentaire et réduire les coûts.

L’alimentation mondiale va devenir un véritable problème au fur et à mesure de l’accroissement de la population, car la demande et les prix vont augmenter

…, prévient le Professeur Sang.

Toujours selon elle, la modification génétique pourrait avoir des avantages sur la santé des humains. Donner des gènes de poulet à un porc permettrait de rendre à terme sa viande moins grasse, une fois plusieurs générations passées.

Mais cette annonce n’a pas forcément été bien accueillie dans le milieu musulman. Peter Bradnock du Conseil britannique de l’Islam (Muslim British Concil) estime qu’il faudra d’autres recherches pour connaître l’effet à long terme sur la foi des musulmans et le véritable caractère halal d’une telle viande.

Alors seulement, les entreprises pourront évaluer la réaction des consommateurs face à ce procédé :

Nous devons lancer un débat pour savoir si la société souhaite manger des animaux génétiquement modifiés, même s’il y a beaucoup d’avantages potentiels

…, a-t-il déclaré à BBC News.

De toute façon, si l’industrie alimentaire britannique souhaitait utiliser la technologie de modification génétique au Royaume-Uni, elle devrait tout d’abord en demander l’autorisation à l’Agence des normes alimentaires (Food Standards Agency, FSA). Celle-ci devrait alors réaliser une évaluation de sécurité minutieuse avant que ces produits génétiquement modifiés puissent être commercialisés. De plus, les produits devraient être étiquetés de sorte à ce que les consommateurs puissent faire un choix informé sur ce qu’ils mettent dans leur assiette. Maintenant toute la question est de savoir si les Britanniques sont prêts à manger des OGM?

Commentaires