Cliquez ici !

La «conférence de presse» surréaliste des étudiants bloqueurs de Tolbiac

Par Le Figaro Etudiant • Publié le  • Mis à jour le 

Le chien de Tolbiac a désormais son propre compte Twitter sur les réseaux sociaux. Crédits photo: Tolbiac auto média

VIDÉO – Les étudiants qui occupent actuellement le campus de Tolbiac de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne ont publié hier une vidéo dans laquelle ils réclament la démission du président de la République .

Des banderoles contestataires, trois personnes arborant des masques colorés, et un chien qui a l’air de se demander ce qu’il fait là. C’est le cadre surréaliste de la première «auto-conférence de presse» publiée hier sur les réseaux sociaux par les étudiants qui occupent le campus de Tolbiac de l’université Paris I, dans le XIIIe arrondissement de la capitale. Sous le nom de «Commune Libre de Tolbiac», les jeunes gens diffusent ainsi, via les réseaux sociaux, leurs revendications.

Cliquez ici !

Publicité

LIRE AUSSI – La fac de Tolbiac vote le «blocage illimité», son président se dit «pris en tenaille»

Ces étudiants revendiquent de pouvoir mieux contrôler leur communication sans passer par les «médias classiques» qui «déforment» leurs propos. Après avoir confirmé qu’une assemblée générale avait voté le blocage illimité du campus parisien, ces représentants anonymes de la «commune libre de Tolbiac» listent leurs revendications. Le retrait de la loi ORE (loi relative à l’orientation et la réussite des étudiants), source du mouvement de contestation des étudiants, mais également de meilleurs salaires pour les cheminots et les travailleurs précaires de l’université ainsi que… la démission du président des États-Unis et de Syrie. Ils appellent aussi à la fin des malaises sociaux.

Le tout est bien évidemment écrit en écriture inclusive.

Commentaires