On a (re)posté une annonce pour un terroriste. Avec comme nom d’employeur… Salah Abdeslam.

Et on a déjà reçu 104 candidatures.

Après avoir démontré qu’il était possible de déposer une annonce sur le pôle emploi belge sans aucune vérification, on a recommencé en allant plus loin.

Sauf que cette fois, on a enregistré notre petite société au nom de la société COIN STIJN. Qui était la société gérant le café des frères Salah et Brahim Abdeslam, les terroristes de Paris. L’offre parlait d’un emploi dans un secteur en pleine explosion dans le monde entier.

Et à cause de notre petite blague précédente, il semble que l’annonce n’ai pas été publiquement publiée. Par contre, elle a bien été envoyée à des centaines de candidats puisqu’on a désormais notre boîte mail qui continue de se remplir avec une annonce qui, on le rappelle, cherche quelqu’un qui peut faire des aller-retours Bruxelles-Paris, résiste au stress, pour le compte de M. Salah Abdeslam.

Et oui, on peut recruter un chauffeur pour une entreprise n’existant plus et ayant appartu à des terroristes tranquillou. Le problème c’est pas tant que les annonces ne soient pas vérifiées, de toutes façons on ne sait pas ce qui se cache derrière un poste. Mais de voir qu’on peut très facilement usurper l’identité d’une autre société, c’est grave.

Petit florilège de mails reçus: 

A noter qu’il a fallu 18h après la publication pour qu’on soit banni du site. Et c’est bien parce qu’on en a parlé il y a 2 jours, ou l’annonce serait toujours en ligne.

Merde. On a réellement reçu 3 candidatures pour notre poste de terroriste.

Likez notre page Facebook et gagnez de nombreux cadeaux !

Commentaires

PARTAGER