Visa des Syriens : Erdogan trouve salissante sa comparaison d’avec la NVA

La N-VA a lancé jeudi une campagne sur les réseaux sociaux appelant «  les juges à respecter strictement la loi  » et à «  ne pas ouvrir nos frontières  » après que le secrétaire d’Etat Theo Francken a annoncé à la Chambre qu’il persistait à ne pas octroyer de visa humanitaire à une famille syrienne malgré un arrêt de la Cour d’appel assorti d’une astreinte.

« #IkSteunTheo » est portée par des slogans lourds de sens : «  Pas d’astreintes et pas de juges coupés des réalités. Pas de papiers belges pour chaque demandeur d’asile dans le monde  », en image ci-dessous :

img_1621

L’opposition de tous bords a vivement contre-attaqué cette campagne, en commençant par #IkSteunDeRechtstaat (Je soutiens l’Etat de droit), le slogan lancé par l’ancien juge de paix Jan Nolf fustigeant la #Theocratie, le tweet de Catherine Fonck « Je pensais que dans un #EtatDeDroit un ministre devait aussi respecter la séparation des pouvoirs et la justice. Alors @CharlesMichel ? « ,  » Nous attendons de vous que vous vous pliiez à une décision de justice comme n’importe quel citoyen « , entend-on au PS, ou encore  » Un parti qui soutient un membre d’un gouvernement et qui appelle presque à ne pas exécuter une décision de justice, c’est une tendance dangereuse « , a-t-il estimé.  » Quand une telle situation se passe dans un autre pays, par exemple en Turquie, on crie au feu « , selon John Crombez, président du SPA.
Des propos qui ont fortement choqué le président Erdogan qui a immédiatement tenu à se distancier des pratiques de la NVA, trouvant la comparaison salissante et affirmant sa volonté de ne pas être amalgamé à, en extrait :  » ces extrémistes aux idéaux nauséabonds « . Le président Erdogan conseille d’ailleurs au MR de s’écarter de ce parti.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires