Une vidéo très intelligente qui va vous illuminer l’après-midi avec des Handspinner cache-tétons

Différentes couleurs de carottes
L’ancêtre sauvage de la carotte provient d’Iran, qui reste le centre de la diversité de Daucus carota. La carotte sauvage est une parente de la carotte du jardin. La carotte du jardin produit sa partie comestible la première année et fleurit la deuxième. Si on la laisse monter en graine, elle retourne rapidement à son prototype sauvage qui est théoriquement comestible, mais en fait trop amer et fibreux pour être mangé. Au Mésolithique final, elle est non différenciée du panais[réf. nécessaire].

La carotte fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du viiie ou début du ixe siècle).

On peut distinguer deux variétés de carottes : la carotte de l’Est et la carotte de l’Ouest.

La carotte de l’Est a été domestiquée au xe siècle et peut-être plus tôt en Asie centrale, dans ce qui est l’Iran actuel. Les carottes de l’Est, encore présentes aujourd’hui, sont souvent violettes ou jaunes et ont parfois une racine branchée. La couleur violette est due à la présence d’anthocyanes.

La carotte de l’Ouest est apparue à la suite de sélections naturelles à la Renaissance, au xviie siècle, en Hollande. C’est la première carotte charnue, dite « carotte longue orange ».

Les variétés maraîchères sont cultivées comme des plantes annuelles car le jardinier s’intéresse à la racine tubérisée et non à la graine. La plupart des variétés cultivées sont de couleur orange. Il existe aussi des carottes fourragères blanches. Des variétés “anciennes aujourd’hui” (cf catalogue des espèces et variétés) sont aussi de couleur rouge, violette ou jaune.

Culture[modifier | modifier le code]
Comme beaucoup de plantes à racine pivotante, les carottes ne se repiquent pas, elles doivent être semées en place, avec un semis clairseméNote 1.

La culture des carottes demande un sol meuble et léger, permettant un drainage naturel. L’absence de cailloux, graviers, ou autres obstacles est nécessaire afin d’éviter que les carottes ne fourchent.

Pour une bonne croissance, la carotte a des besoins élevés en eau dans le mois suivant le semis, en azote pendant le développement du feuillage et en potassium pendant la phase de développement de la racine.

La durée de culture s’étale de 2 mois et demi à 6 mois, selon qu’elle est effectuée en pleine terre ou sous abri, et selon la variété. En climat tempéré, les périodes de semis peuvent s’étaler de fin octobre à début août, pour des récoltes de mai à décembre.

Pour approvisionner les marchés l’hiver, elles sont :

mises en conservation au champ par un labour (Sud-Ouest) ou un paillage (Nord-Ouest) ;
récoltées et stockées en frigos (Nord, Belgique, …).
[fvplayer src=”https://youtu.be/Q7addBtq5uo”]

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires