Un colis suspect retrouvé chez Sudpresse: Il s’agissait d’un article respectant la déontologie

Ce matin, un colis suspect a été retrouvé au sein des bureaux de Sudpresse, ce qui a provoqué un véritable mouvement de panique au sein de la rédaction, faisant fuir du bâtiment la plupart du personnel.

Néanmoins, une partie du personnel est restée sur place dans l’espoir que le colis explose et de pouvoir être en première ligne pour avoir le plus rapidement possible des photos des corps déchiquetés.

C’est donc en n’écoutant que leur courage que les pigistes les plus précaires sont restés aux côtés du colis, smartphone à la main, en espérant que celui-ci explose et leur permette d’avoir des (PHOTOS VIDEO EXCLUSIVES).

Après l’arrivée de la police et des pompiers, qui avaient évidemment l’habitude de trouver Sudpresse sur les lieux avant eux, les démineurs ont assuré qu’il ne s’agissait en fait que d’un article respectant la déontologie, ce que personne n’avait jamais vu passer au sein des bureaux du journal.

Une cellule psychologique a été mise en place et l’employé responsable de l’oubli de cet article sans photos de cadavres a été licencié sur le champ.

Librement inspiré de l’excellent site satirique britannique NewsThump

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires