« Trafiquer les sondages est un bon moyen d’influencer l’opinion et de donner raison aux sondages »

Michel Parigot, directeur de l’institut Elipsos, a expliqué aujourd’hui dans une interview au Figaro qu’ils avaient réussi à innover pour avoir raison dans leurs prédictions.

On s’est tous pris une sacré claque avec le Brexit et Trump. Du coup, la corporation a décidé de changer les choses pour garder une crédibilité. Modifier les résultats récoltés dans la rue et sur internet afin d’influencer l’élection permet finalement d’avoir raison. Si on avait donné Jean Lassalle à 15% dans les sondages, il aurait sûrement terminé beaucoup plus près de 15% que de 1,2. Parce que les Français sont des veaux et se réfugient toujours dans un vote « utile ». Et le vote utile, c’est l’outil ultime de la manipulation des masses puisqu’il est quasiment obligatoire dans une élection à 2 tours de ce type. C’est le système électoral qui permet de placer le candidat qu’on veut.
En interne, on se demande si on ne mettrait pas Marine Le Pen proche de Macron dans les prochaines enquêtes pour enflammer l’opinion et pousser tout le monde à faire barrage à Marine Le Pen tout en poussant ses soutiens à se déplacer en masse pour la faire gagner, voyant l’espoir de la victoire. Pour la prochaine élection en 2022, on a bon espoir de faire gagner un candidat encore plus absurde. Peut-être Cheminade, ça pourrait être amusant. 

 

A Poudlard, les élèves s’apprêtent à voter entre Gilderoy Lockhart et Lord Voldemort au poste de directeur de l’école

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires