Suite à son renvoi en procès dans l’affaire Bygmalion, retour “providentiel” de Nicolas Sarkozy dans l’élection présidentielle

Alors que François Fillon est empêtré dans le PenelopeGate, Nicolas Sarkozy a pris la décision de revenir dans la campagne. Selon lui, “c’est une nécessité pour faire gagner la droite”. Hasard du calendrier ? Il vient tout juste d’être renvoyé en procès pour l’affaire Bygmalion. Nadine Morano dément : pour elle, c’est un retour “providentiel auquel on ne croyait plus”. S’il était élu en 2017, les charges retenues contre lui seraient abandonnées.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires