Connect with us

Non classé

Scandale : une lilloise se balade en minijupe et refuse de se faire violer !

Published

on

C’est un nouveau scandale qui frappe le nord. Décidément, c’est une région pas comme les autres. Bruno B., un respectable chômeur alcoolique de 45 ans,  aperçoit une jeune fille en minijupe. Il la siffle puis la suit dans une rue peu fréquentée avant de l’attraper, de relever sa jupe et de tenter de la violer. Mais la jeune fille a crié « Non » et a giflé Bruno avant de partir en courant.

Bruno B. a été particulièrement choqué : « Je ne comprends pas pourquoi elle porte une minijupe et refuse de se faire violer. C’est honteux, ça ne se fait pas de tenter un homme comme ça ». Il envisage d’ailleurs de porter plainte contre la jeune fille : « je suis en train de parler avec un avocat pour voir ce qu’on peut faire, mais je compte bien la poursuivre en justice ».

Cette affaire fait grand bruits sur les réseaux sociaux. Une grande partie de la toile a accueilli avec choc le refus de la jeune fille. « J’aimerais connaître le nom de cette pétasse pour lui dire ce que je pense », a notamment déclaré Gaston P. « Il voulait gentiment la violer et elle a osé dire non, quel toupet » selon Marc R. Enfin, Dominique S.-K. s’est laissé aller de son petit commentaire salé « Nous avons donné trop de libertés aux femmes, il est temps de les reprendre en laisse ! ».

Continue Reading
Advertisement

Non classé

Toujours aucun meurtre au nom du Monstre en Spaghetti

Published

on

L’église du monstre de spaghetti géant a été couronné religion la moins violente du monde après être resté à nouveau la seule religion à ne pas commettre de meurtre en son nom.

Ramen.

Continue Reading

Non classé

Résumé du discours d’Emmanuel Macron « C’est pas notre faute, on ferme tout bisous « 

Published

on

Continue Reading

Non classé

Les Français décident de boycotter les chiottes à la turque

Published

on

Tous les Français du royaume de France sont annoncé hier que désormais ils Boycotteraint les chiottes à la turque.

Cette décision collégiale survient après les propos insultants proférées envers leur prophète Emmanuel Macron.

Continue Reading

Trending