Coronavirus : Le Pr. Raoult obéit à Macron depuis...

[Scandale Chloroquine] : Le Pr. Raoult obéit à Macron depuis le début pour vous manipuler

2020-07-06

-

Temps de lecture : 2 minutes. Niveau de complotisme requis : intermédiaire.

Les théories du complot vont bon train en cette période de confinement, mais seul un travail journalistique approfondi peut permettre de démêler le vrai du faux. Découvrez en  exclusivité l’enquête Norpresse sur le Professeur Raoult, qui n’est pas aussi cool qu’il aimerait nous le faire croire. Pour tout comprendre, prenons le temps de revenir quelques mois en arrière…

Du 24 au 26 août 2019 avait lieu le très médiatisé G7, rencontre annuelle des 7 plus grandes puissances économiques mondiales. Pendant que les altermondialistes étaient pacifiés dans le plus grand calme, les grands de ce monde se livraient leurs perspectives économiques pour les mois à venir. Peu se doutaient que le pangolin, qui figure parmi les 3 grandes erreurs biologiques de la nature (ex-aequo avec l’ornithorynque, juste devant Marlène Schiappa) ouvrirait bientôt de ses petites pattes écaillées la boite de Pandore moderne : le COVID 19.

Après avoir mis à l’honneur le racisme ordinaire anti asiatique occidental, le virus a été accueilli à bras ouverts par les américains et les britanniques, qui y ont rapidement vu un moyen efficace de les débarrasser d’une frange improductive de leur population. Le président Français fût quant à lui plus lucide et moins imperméable à la gravité de la situation à venir. On lui connaît en effet une réelle sensibilité à la condition des personnes âgées, en raison de la femme dont il partage la couche.

Il mit donc sur pied une équipe hors normes, une ligue de gentlemen extraordinaire prête à contrer la dernière version du Corona virus. Un certain Professeur Raoult joignit la mission. L’équipe commença par une traditionnelle étude de repositionnement de médicaments, et trouva bientôt le remède parmi les anti-paludéens : la chloroquine, dérivée sous une forme galénique adaptée : l’hydroxychloroquine. A l’abri des regards dans un coffre soigneusement caché fut donc confiné le remède à l’épidémie…

Seul hic bien connu du collège national de pharmacologie médicale, les injections rapides de chloroquine sont à proscrire en raison de leur cardiotoxicité. Sauf antécédents psychiatriques, le médicament présente cependant l’avantage de booster les niveaux d’oxytocine des patients, et en conséquence de réduire leur combattivité. Autrement dit, leur faculté à se rebeller, à faire la grève… à lutter contre la réforme des retraites. Une lobotomie intra-veineuse, en somme.

L’esprit altruiste et disruptif du président l’amena bien naturellement à vouloir tester ce médicament dès décembre, mais ses conseillers l’en dissuadèrent bien vite. Impossible dans le pays des droits de l’homme d’utiliser massivement un médicament sans l’avoir suffisamment testé au préalable* ! (*: sauf lorsqu’il s’agit de vaccins, ndlr). Pour ne rien arranger, Emmanuel Macron n’était pas au mieux de sa forme pour engager ce genre d’expérimentations hasardeuses. Difficile en effet d’engager les français à utiliser un traitement non testé lorsque l’on a la cote de popularité la plus basse de tous les présidents de la cinquième République* (*: hors François Hollande, faut quand même pas déconner !, ndlr).

Mais les marcheurs en blouses blanches du Président avaient plus d’un tour dans leur sac. Une idée jaillit de leurs esprits, rapide comme l’éclair ou comme un dick pic de Benjamin Griveaux. Le président, en grand maître de la communication, utiliserait les énergies de la contestation dirigée contre lui et la force des réseaux sociaux pour arriver à ses fins : régner en maître absolu sur la galaxie.

Dès janvier 2020, alors que la Chine comptait déjà quelques morts, il commanda donc à sa ministre de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn, de rendre l’hydroxychloroquine vénéneux, afin de nourrir le complotisme, véritable flore intestinale de l’Internet.

C’est à ce moment très précis qu’il lui fallut trouver un anti-bouc émissaire. Didier Raoult, expert en infectiologie tropicale et maitre Sith revendiqué, ne fût pas tant choisi pour ses compétences que pour sa coupe de cheveux et sa présence médiatique. Nommé à l’initiative du Président parmi les onze scientifiques du très restreint Conseil Scientifique Covid 19, il devint la figure emblématique de l’opposition à l’administration d’Emmanuel Macron. Le candidat du système lui-même anti-système, technique largement éprouvée. Atteint du syndrome de Claude Allègre qui l’amène à exprimer publiquement son avis sur tous les sujets en particulier ceux sur lesquels il n’est pas compétent, Raoult obtint très vite la sympathie auprès des foules numériques qui purent s’identifier à lui. Le piège était désormais refermé.

On a tort de dire qu’Emmanuel Macron n’écoute pas la gronde populaire. Après la mise en place controversée des 11 vaccins obligatoires en 2017 à laquelle une part de la population s’était vivement opposée, il sut apprendre, évoluer, et comprit comment utiliser la psychologie inversée.

Echec et mat en date du 24 mars 2020, il ordonne à Raoult de simuler sa rupture avec la politique du gouvernement en claquant la porte du conseil scientifique Covid 19. Véritable Saroumane des années 2020, le professeur traitera désormais lui-même les Français à sa manière, fort d’une armée de volontaires numériques et IRL prêts à venir se faire piquer, ignorant qu’ils perdent ainsi leur capacité de rébellion. Le Covid 19 sera vaincu ce qui semble pour le mieux, mais peu nombreux sont ceux qui percevront les ficelles invisibles tirées par Emmanuel Sauron.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

DERNIERES MINUTES

On avoue tout: Segolene Royal est un gros fake

C'est une information que nous nous devions de vous donner un jour. Gustave est un chimpanzé imitateur qui pendant plusieurs...

Segolène Royal piégée par Nordpresse ?

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=576775796339516&id=133355814014852  

Habillée de manière hivernale en juillet, elle se fait tabasser

Une bien mauvaise aventure est arrivée ce weekend à Elise (nom d'emprunt). Alors que celle-ci se baladait aux alentours...

Yves Van Laethem : nouvelle égérie Red Bull

Suite à la médiatisation récente de personnalités comme Yves Van Laethem, Red Bull a décidé d'élargir son catalogue d'égéries. Ainsi,...

« Big Bisous » censurée pour incitation à la haine en temps de Covid-19

Tremblement de terre dans le monde culturel. En effet, de nombreux fans de Carlos et amateurs de musique de...

Tests Covid-19 : pas fiables chez les fachos

Mauvaise nouvelle pour nos amis les fachos : les tests détectant le Covid-19 ne seraient pas efficaces. En effet,...

A LIRE

Segolène Royal piégée par Nordpresse ?

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=576775796339516&id=133355814014852  

« Big Bisous » censurée pour incitation à la haine en temps de Covid-19

Tremblement de terre dans le monde culturel. En effet,...

Vous aimerez aussiRELATED
Recommandé pour vous