Sarkozy avoue! « J’ai financé ma campagne uniquement en vendant des agendas Popeye. »

  • Depuis hier, l’ancien président de la République est en garde à vue (avec une permission pour aller dormir à la maison, faut pas déconner quand même)  à propos de ses comptes de campagne de 2007. Le président a été interrogé  sur un possible financement de sa campagne par la Libye de Kadhafi.

En novembre 2016, Ziad Takieddine avait affirmé avoir transporté 5 millions d’euros entre fin 2006 et début 2007 pour les remettre à Claude Guéant, puis à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur.

Mais le dossier est tentaculaire, et remonter les cours des flux financiers est une tâche ardue pour les enquêteurs.

Pour tenter de démêler cette pelote, le juge a donc décidé d’entendre enfin les principaux protagonistes, à savoir l’ex président, mais aussi Brice Hortefeux.

Ce midi, Nicolas a craqué. Harassé par l’acharnement des policiers, le cœur au bord des lèvres, le président a enfin tout avoué.

Un peu honteux, il a révélé balbutiant, les mécanismes machiavéliques dont il a usé pour se procurer des fonds suffisant.

Il s’est inscrit sous le faux nom de Paul Bismuth dans une agence d’intérim belge, que nous ne nommerons pas, pour participer à une action de vente proposée à des personnes qui ont un projet à financer.

Ensuite, il a mobilisé ses trois fils, dont le petit Louis âgé de 10 ans à l’époque, pour vendre des calendriers Popeye dans les rue de Bruxelles. Sa femme Cecilia, a refusé de se prêter au jeu, et décida de rompre à cette époque.

Nicolas a également avoué avoir eu à l’époque, un peu honte de ces pratiques, qui lui ont permis de financer entièrement sa campagne, et avoir tenté de camouflé ça en laissant circuler des rumeurs de financements par des gouvernements étrangers. Pour rendre ca plausible, il a utilisé en la personne de Ziad Takieddine, un intermédiaire. Mais nous assure-t-il, la valise qu’il transportait à l’époque était vide.

La garde à vue de Monsieur Sarkozy prendra fin, une fois que les juges auront décidé si le fait de vendre des agendas pour soutenir un projet, est une activité répréhensible ou non.

L’incroyable arnaque des calendriers Popeye/estampes/… vendus par des « jeunes avec un projet »

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires