Les retards chez les médecins seront maintenant facturés

Afin de réduire de façon significative le déficit de la sécurité sociale, le gouvernement Valls se doit d’innover et sortir des sentiers battus. C’est chose faite avec cette nouvelle loi, proposée par Marisol Touraine, qui entrera en vigueur début juin 2016.

La ministre de la Santé est partie d’un constat simple mais imparable:

  • 40% des patients chez les practiciens sont considérés comme “en retard”
  • 20% sont considérés comme des retardataires compulsifs qui, eux, sont systématiquement en retard.

Pour éviter toute ambiguïté autour du terme “retard”, sa valeur a été fixée par décret à 5 minutes. Toute personne arrivant 5 minutes ou plus à un rendez-vous sera donc immédiatement pénalisée par son médecin, qui transmettra l’infraction à la sécurité sociale via la carte vitale.
L’amende sera donc automatiquement prélevée sur le compte bancaire du patient.

Les tarifs de ces amendes sont strictement encadrés et sont fonction des sexes, ainsi que des spécialisations des médecins et sont applicables par tranches de 5 minutes.

bareme-penalites-retard-secuD’autres ministères se sont dits très intéressés par cette mesure et pourraient appliquer un principe similaire prochainement.

A défaut de responsabiliser les citoyens, cette mesure permettra de remplir rapidement les caisses de l’Etat et renflouer le déficit de la sécurité sociale de 13 milliards d’euros, en 3 ans.

Les associations de protection des consommateurs sont déjà prêts à défiler dans les rues pour s’elever contre cette mesure qu’elles qualifient d’abusive.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires