Publifin propose des stages de bonne gouvernance à l’étranger

Publifin tourne la page des scandales et s’offre de nouveaux défis: l’organisation de stages luxueux à l’attention de hauts fonctionnaires, ministres et autres dirigeants de pays étrangers, et dont le thème serait la bonne gouvernance.

Pour mieux les accueillir, le Sheraton leur réouvrira ses portes exceptionnellement.

Certains représentants étrangers se sont de suite montrés intéressés par cette méthodologie bien de chez nous: une approche unique au monde, centrée sur les usagers (et surtout sur les usages à leur cacher). Sans surprise, des pays comme la Somalie, le Venezuela, l’Afghanistan, Haïti ou le Kazaghstan ont proposé d’envoyer chez Publifin certains de leurs ministres pour y apprendre tous les secrets des accords à la belge qui font la réputation de notre pays.

Nous apprenons même que la Moldavie propose à son ex-premier ministre Vlad Filat l’abandon de toutes les poursuites judiciaires en cours s’il fait un stage de réinsertion chez Publifin et qu’ensuite il s’y trouve un travail pour rembourser un milliard d’euros à son pays.

 

 

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires