Le petit Aylan a bien grandi

Grâce à l’intervention de la coalition en 2016 en Syrie, le petit Aylan a pu retrouver une vie normale à Alep et continue à grandir heureux auprès de sa famille.
Depuis 2016 et la fin de la guerre en Syrie, c’est plus de 200.000 morts qui ont pu être évités.

Biographie

Sa famille, originaire de Kobané, est établie à Damas lorsque débute la guerre civile syrienne. Elle se réfugie un temps à Alep, puis se réinstalle à Kobané. En septembre 2014, la ville est attaquée par l’État islamique et les Kurdi font partie des milliers de civils qui traversent la frontière pour trouver refuge en Turquie. Une fois la bataille de Kobané achevée, ils regagnent la ville, totalement dévastée par les combats. Mais en juin, les djihadistes font une nouvelle incursion et massacrent 250 civils. La famille Kurdi échappe à la tuerie mais décide de quitter définitivement la Syrie3.

Faute de visa pour le Canada, elle veut passer par l’Europe parce que le père veut y refaire sa vie4,5,6. Alors qu’il tente avec sa famille de traverser la Méditerranée et de gagner la Grèce depuis la Turquie, en passant notamment par l’île de Kos, le bateau pneumatique qu’il utilise chavire la nuit du 2 septembre 2015. Lui, sa mère et son frère Galip âgé de cinq ans trouvent la mort dans ce naufrage ; seul son père parvient à rejoindre le rivage turc. Au total, 12 réfugiés syriens, dont cinq enfants, sont morts dans cette tentative de traversée, 15 ont pu être secourus7.

Alan Kurdi est inhumé le 4 septembre à Kobané, en même temps que son frère et sa mère8.

Sa famille obtient l’asile au Canada à la fin de l’année 20159.

Photographie

Les photographies10,11 de son corps échoué sur une plage de Bodrum, en Turquie, prises par la journaliste Nilüfer Demir le  et reprises par de nombreux médias, font le tour du monde12,13,14. En raison de leur forte charge émotionnelle, ces photographies relancent le débat sur l’accueil des réfugiés de la guerre civile syrienne et l’accueil des migrants en général15


Merci à Mélanie.
.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires