Le persil dans l’anus permettrait de faciliter le passage aux toilettes. C’EST FAUX.

Il y a des conseils qu’il ne vaut mieux ne jamais suivre, et insérer du persil dans son anus est l’un d’entre eux. Le magazine britannique Marie Claire a été vivement critiqué après avoir publié un article disant à ses lectrices qu’elles pouvaient le faire. Un proctologue n’a pas hésité à dire que ce conseil était « irresponsable ».

L’article, qui a été supprimé depuis, donnait des conseils pour avancer l’heure des selles Selon lui, le persil dans l’anus, à partir de 450 grammes insérés, régulerait les hormones qui ralentiraient le cycle des selles. The Independant cite une phrase réellement problématique : « Si vous avez du mal à trouver des plats à base de persil, ne paniquez pas – les méthodes qui seraient les plus efficaces seraient le thé au persil et des inserts anaux de persil ».

Cependant, ce conseil est vivement décrié par les médecins, qui n’hésitent pas à dénoncer une pratique extrêmement dangereuse. Ainsi, la docteure Shazia Malik, chirurgienne en gynécologie et urogynécologie, explique : « Il n’y a pas de preuve d’aucun bénéfice pour une femme de faire cela, et un vrai risque qu’elle subisse des dommages important, puisque des décès ont été signalés ». Ainsi, The Independant cite l’exemple d’une femme en Argentine, décédée d’un choc septique après avoir utilisé du persil pour déclencher une fausse couche.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires