Pascal Duquenne gagne au Blackjack

Au casino de Namur, c’est un Pascal version Cannes et illuminé d’un grand sourire qui nous a rejoint pour une interview exclusive.

«  Il était tôt dans la soirée, je déambulais tranquillement dans le casino, je n’avais pas encore choisi ma table de jeu » confie-t-il entre deux chocolats.

Grand fan de poker, il avait perdu des sommes colossales face à son ami Patrick Bruel, et le moment de se refaire était venu. «  J’ai tout de suite senti un bon feeling en m’installant près de Josée. Elle tire les pipes et les cartes comme personne. » ajoute-t-il avec un clin d’oeil malicieux.

«  Après une dizaine de mise infructueuse, j’ai tenté le tout pour le tout. J’hésitais à claquer mon 16/9 à la roulette, mais voilà, l’acool aidant, j’ai misé gros et j’ai fini par l’avoir. »

Bien installé entre deux japonais en visite de courtoisie, Pascal reçoit ses deux cartes. Un sacré roi de coeur et un as de trefle. «  Je ne suis pas superstitieux à la base, et je pense pas trop au facteur chance, c’est ma nature. Mais je vais finir par croire que le trefle est un vrai porte-bonheur. »

Verdict sans appel. Pascal hérite de son 21 et met le casino au tapis.

«  c’est la première fois de ma vie que j’ai 21. C’est une drôle de sensation. »

Le Casino s’est abstenu de tout commentaire mais compte attaquer Pascal en justice. Impensable pour eux qu’il puisse obtenir un 21 sans tricher.

Affaire à suivre.

 

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires