Le nouveau Saint-Nicolas proposé par Solidaris provoque la polémique

Une nouvelle polémique. Une de plus. Solidaris, dans son éternelle envie de flatter la communauté musulmane qui ne lui a rien demandé, a décidé de laïciser encore plus le Grand Saint. Désormais, plus de mitre un chapeau pointu, plus de crosse mais un sucre d’orge et plus de toge d’évêque mais une robe de magicien. Son histoire a également été changée : Saint-Nicolas n’est plus un prêtre Turc mais un puissant mage originaire de Valinor. Son nom aussi est différent, Saint-Nicolas laisse place à Nicolalf le Rouge. Enfin, pour respecter tout le monde, y compris les Hobbits, le patron des écoliers ne déposera plus des friandises dans des chaussures mais déposera de l’herbe à chicha au pied de la cheminée. Ce faisant, Solidaris espère mettre fin à toute polémique.

Hélas, déjà, des voix se font entendre. Dans la sphère politique, on regrette la disparition de Saint-Nicolas (même si on peut réellement s’interroger sur le fait de laisser des enfants s’assoir sur les genoux d’un mec déguisé en curé) au profit d’un obscur magicien à l’origine douteuse ; il a passé beaucoup de temps en Terre du Milieu. Charles Michel raille Solidaris : « Je trouve surprenant de la part d’une mutualité socialiste de prendre comme symbole un homme qui était déterminé à travailler bien après ses 65 ans. Rappelons qu’il était honnête, courageux, intelligent et travailleur… c’est tellement éloigné de l’idée qu’on se fait des socialistes, ha ha ha !»

Mais la réaction la plus forte provient des affiliés : en effet, près de 80% des affiliés viennent du Mordor et beaucoup d’entre eux sont des Orques… Or, parmi tous ses exploits, le Mage Rouge, d’après la légende, est à l’origine de meurtres massifs d’Orques, considérés à l’époque comme une sous espèce ennemie des hommes. Une mère de famille raconte : « Nous avons fui Minas Morgul après la bataille de la Porte Noire pour retrouver le Mage qui nous a tant fait souffrir. Tout n’était pas parfait avec Sauron, mais là, nous avons été chassés chez nous. Je songe à changer de mutuelle et à rejoindre la Mutualité Elfique. »

Une chose est sûre, la laïcisation de la société n’est pas pour demain. Espérons que Noël apaisera les esprits, après tout, ce sera l’occasion de fêter la naissance de notre sauveur : Raptor-Jésus !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires