Migrants utilisés comme monnaie en Grèce : un drachme humain se prépare !

Il y a quelques mois, Yannis Varoufakis, alors ministre grec des finances, avait semble-t-il mis au point un plan B prévoyant notamment la création d’une monnaie alternative. Le singe imitant l’homme, les pontes du parti néo-nazi « aube dorée » prépareraient également leur monnaie alternative. Ils proposeraient d’utiliser ni plus ni moins que les migrants comme monnaie d’échange. Abondante et inutile, ce serait selon eux la ressource idéale pour relancer l’économie grecque. De l’aveu de ses concepteurs, il s’agirait d’un véritable « drachme humain » qui consisterait à refiler un ou plusieurs migrant.s pour rémunérer un bien/service. Le gros avantage selon aube dorée, c’est que les Grecs pourront perpétuer leur culture en continuant à payer des travaux en noirs. Evidemment, aube dorée aurait l’exclusivité du droit de battre la monnaie.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires