Mentant trop, le nez de Le Pen s’allonge et ‘nose-slap’ Macron

Macron est tombé de son fauteuil, et a pleuré

Gorafi, le chat de Poutou, a assisté à la scène, éberlué.

Quelques instants plus tôt dans le débat, Emmanuel Macron avait dit à son adversaire : « Vous mentez en permanence. Vous dites beaucoup de bêtises ». Mais, regardant sans cesse son propre nombril, Macron n’a pas vu le nez de Marine Le Pen s’allonger à chaque nouveau mensonge.

Les deux journalistes présents sur le plateau ont voulu avertir Macron, mais (comme dans le reste du débat) n’ont pas réussi à en placer une.

« Comme je ne vois pas plus loin que mon nez, la seule solution c’est de l’allonger, » s’est défendue la candidate du Front National.

« Comme Pinocchio, vous êtes une marionnette, » a alors dit Macron, se relevant difficilement sur son fauteuil. « Je ne suis pas un marionnette ; c’est Marion qui est une marinette, » a rétorqué la candidate à la présidentielle. « Et d’ailleurs, comment pourrais-je être une marionnette en bois? J’ai un coeur de pierre. »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires