Marine Le Pen aperçue en train de vendre des agendas Popeye

 

Dans le cadre de l’affaire des assistants présumés fictifs d’eurodéputés FN, les juges français ont retenu deux millions d’euros d’aide publique au Rassemblement national (RN, ex-FN), qui risque la cessation de paiement et crie à l'”assassinat politique”.

Les juges financiers parisiens qui enquêtent sur cette affaire, dont le préjudice estimé par le Parlement européen est de 7 millions d’euros sur la période 2009 à 2017, ont demandé, dans une ordonnance datée du 28 juin, “la saisie pénale d’une somme destinée au Front national au titre de l’aide publique apportée aux partis pour un montant de deux millions d’euros”, a indiqué une source proche du dossier.

Le parti d’extrême droite devait recevoir lundi, comme d’autres partis politiques, une avance de la moitié de l’aide publique à laquelle elle a droit à la suite de ses résultats aux législatives de 2017, dont le versement a pris du retard. L’aide publique au RN représente au total environ 4,5 millions d’euros, selon le parti.

“En confisquant notre dotation publique sans jugement sur cette pseudo affaire des assistants, les juges d’instruction nous appliquent la peine de mort ‘à titre conservatoire'”, a estimé sur Twitter la présidente du RN, Marine Le Pen, qui va faire appel de cette décision.

Mais en attendant, Marine doit trouver de l’argent pour continuer à financer son projet politique.De nombreux témoignages concordants racontent qu’elle aurait été vue sur des parkings de supermarchés, abordant les clients pour leur vendre ces agendas à l’effigie du célèbre marin.

Au moins, à la différence des étudiants qui pratiquent ce job sous payé, elle aurait vraiment un projet. Ce n’est pas dans son cas, juste pour mette du beurre dans les épinards

 

 

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires