Marc Goblet: “Quand on est civilisé, on s’abstient de mourir un jour de grève”

Après la mort d’une touriste danoise par un manque de soin, le chirurgien ayant été bloqué sur la E40 par des grévistes, Marc Goblet (FGTB) déclare que ses camarades n’ont rien à voir avec ce drame, c’est à la Danoise de se remettre en question.

Refusant jusqu’à présent tout commentaire et niant en blocs les conséquences du blocage d’autoroute, Marc Goblet est à nouveau sommé de s’expliquer sur les actions de ses militants.
Dans un communiqué sur le site de la FGTB, il raconte une version inédite de ce drame:

Tout d’abord, il faut savoir que ce chirurgien n’était pas syndiqué. Et c’est au volant d’une BMW de capitaliste égoïste qu’il a décidé d’emprunter cette autoroute, actuellement occupée par des camarades solidaires et humanistes. L’intention de provocation par sa présence n’est plus à prouver. Je regrette profondément la mort de cette femme et j’exprime mes condoléances à sa famille, qui, je l’espère, sauront cibler le vrai coupable: ce chirurgien m’as-tu-vu.

Mais quand-même, soyons un peu sérieux.
C’est un jour historique, le soulèvement massif du peuple contre l’oligarchie, un tournant majeur de notre civilisation. Et quand on est civilisé, on admire ces mouvements sociaux en chantonnant l’Internationale, on ne meurt pas un jour de grève.”

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires