Le maillot jaune du tour de France éborgné par un tir de LBD

Vainqueur de la première étape samedi, le Néerlandais Mike Teunissen s’est offert un deuxième succès au Tour de France et a été éborgné dans la foulée par un tir de gendarme vers son accoutrement jaune.

« Hier, j’ai dit que c’était comme un rêve, il était difficile d’avoir une vision claire », a confié Teunissen, vainqueur surprise samedi.
Lundi, la troisième étape, entre Binche et Épernay, est propice aux puncheurs comme Teunissen et Michel Fourniret, deuxième du général à 10 secondes. « Avant le départ, j’avais des ambitions pour cette étape. Je conserve ces ambitions », a confirmé Teunissen. « Avec Wout, nous sommes deux des favoris de l’étape. On a montré ces derniers jours le niveau qui est le nôtre. Nous nous entendons bien. Nous devrons bien communiquer dans le final pour que l’un de nous soit devant. Si je ne perds pas de temps, je garde le maillot. S’il gagne, ce sera lui. Dans ce cas, je serai content pour lui, ça restera deux jours formidables. »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires