L’accent liégeois reconnu comme « calamité » par l’OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a rendu ce mardi une déclaration de classification comme « calamité » pour… l’accent liégeois. C’est une lueur d’espoir pour toutes les personnes souffrant de cette difformité: reconnaissance du handicap, allocation compensatoire, et surtout, enfin, la possibilité d’émarger à l’AViQ (anciennement AWIPH).

 

Des chercheurs canadiens, qui planchaient déjà sur un vaccin et un traitement de fond contre l’accent québecois, ont fait savoir par voie de communiqué que selon les premiers tests menés sur des souris, leur produit pourrait fonctionner également pour l’accent liégeois.

Quant à l’accent carolo, après une tentative infructueuse de classement au Patrimoine Mondial de l’Unesco (l’exclusivité sectorielle étant réservée à l’accent bruxellois), les associations locales de défense ne baissent pas les bras et envisagent à présent la classification comme « menace pandémique ».
Affaire à suivre.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires