La Corée du Nord fête la victoire du groupe “Kim and the Jung” à l’Eurovision

La Corée du Nord fête actuellement sa victoire à l’Eurovision. C’est du moins ce qui a été annoncé sur la chaîne principale du pays ce matin (à l’heure Nord-Coréenne).

On peut y voir Kim-Jong-Un applaudit par l’armée, puis le peuple, pour la grande victoire de son pays à l’Eurovision.

Selon les archives Nord-Coréennes, c’est la 28ème fois que le pays remporte le concours Eurovision de la chanson. Le pays remporte la victoire chaque année où il participe au concours.

La seule année où la Corée du Nord a terminé 2ème, c’est en 1986 quand la première place à été laissée à Sandra Kim, la Belge. En effet, le régime Nord-coréen a considéré la chanson “J’aime la vie” comme un hommage à Kim-Jong-Il.

Sandra Kim Eurovision 1986 par Elbarto1808

 

Voici un extrait de Wikipédia, résultat du travail de nombreuses heures de notre journaliste:

La Corée du Nord — en coréen Puk Chosŏn, 북조선 (hangul), 北朝鮮 (hanja) — en forme longue la République populaire démocratique de Corée (RPDC) (en coréen Chosŏn Minjujuŭi Inmin Konghwaguk, 조선민주주의인민공화국 (hangul), 朝鮮民主主義人民共和國 (hanja)), est un État qui couvre la partie nord de la péninsule coréenne située en Asie orientale. La capitale du pays est Pyongyang.

Elle est limitrophe de la Chine (1 416 km de frontières communes) au nord et de la Russie au nord-est (19 km de frontières), ainsi que de la République de Corée au sud (238 km de frontières). Cette dernière frontière méridionale est bordée de part et d’autre sur 2 km de largeur par la zone démilitarisée (DMZ), qui est en réalité très fortement militarisée, car surveillée au total par plus d’un million de soldats1. Le Japon, proche voisin maritime, est séparé de la Corée du Nord par la mer du Japon.

Dirigée par la seule dynastie communiste de l’Histoire23, la Corée du Nord est un État à parti unique avec un « Front uni » mené par le Parti du travail de Corée (KWP). Le gouvernement du pays suit l’idéologie officielle d’autonomie du Juche développée par le président Kim Il-sung. Après sa mort en 1994, Kim Jong-Il, son fils, lui a succédé à la tête de l’État mais non en tant que Président de la République, cette fonction étant restée « éternellement » rattachée à la personne de Kim Il-sung4,5. Après la dislocation de l’URSS et une série de catastrophes naturelles, la Corée du Nord a subi une famine faisant de 900 000 à deux millions de morts6,7. Kim Jong-Il adopte alors la politique du Songun ou « l’armée d’abord » afin de renforcer le pays et le gouvernement.

Ce régime communiste, de type stalinien, fonctionne selon une logique totalitaire8,9,10,11,12,13,14 ; il mobilise un culte de la personnalité autour de Kim Il Sung et ses descendants, et a l’un des plus bas niveau des droits de l’homme au monde15. Le régime est également dynastique : après la mort de Kim Jong-il en 2011, son fils cadet Kim Jong-un lui succède16.

La Corée du Nord est le pays le plus militarisé au monde en ce qui concerne la proportion de la population engagée dans les forces armées17,18 avec un total de 9 495 000 hommes d’active, de réserve et paramilitaires. Le pays développe un programme nucléaire, ainsi qu’un programme spatial19.

Une commission d’enquête de l’ONU en 2014 estime que des centaines de milliers d’opposants politiques ont péri dans des camps pendant ces 50 dernières années ce qu’elle qualifie de crime contre l’humanité et que de 80 000 à 120 000 prisonniers politiques sont détenus dans les camps à cette date20.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires