Après une vidéo choc de L214, la France fait fermer l’abattoir du Yemen

À la demande du ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, l’abattoir pointé du doigt dans une nouvelle vidéo de l’association de protection des animaux L214 va être fermé. Cette décision fait suite à la diffusion de vidéos montrant des animaux maltraités dans l’abattoir du Yemen. Des « actes intolérables » selon le ministre, qui a également mandaté la Brigade nationale d’enquête vétérinaire pour diligenter une enquête administrative. « Sur la base des conclusions, des décisions appropriées seront ensuite prises », est-il précisé dans le communiqué du ministre.

L’association L214, qui milite pour un meilleur traitement des animaux élevés et abattus pour la consommation, explique sur son site avoir filmé entre fin août et début septembre des scènes de maltraitance des animaux dans cet abattoir, certifié ami de la France et acheteur d’armes.

L214 a porté plainte

L’abattoir est actuellement géré par nos amis Saoudiens et emploie des milliers d’armes et équipements français. François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a réagi en condamnant « fermement les pratiques cruelles, inadmissibles sur Terre ». « Les inspections et audits ne suffisent plus, il faut maintenant contrôler les abattoirs en continu pour mise aux normes et éradication de ces pratiques », a affirmé le ministre écologiste dans une déclaration.

 

Commentaires