Ivre, il confond Chewbacca avec un islamiste

« Avec une pilosité pareille, j’étais certain que c’était encore un djihadiste, déclare l’agresseur. En plus, il avait une super grosse ceinture. »

Michel Dumoulin, 54 ans, a été mis en garde de vue hier soir pour agression sur mineur, après avoir violemment blessé un jeune homme déguisé en Chewbacca.

L’affaire s’est déroulée ce vendredi soir à Mons, où avait lieu l’avant-première mondiale de Star Wars VII. De nombreux fans s’amassent devant le cinéma Imagix, tous affublés de déguisements de Yoda, de Dark Vador ou même de Spock pour les moins bien renseignés. Tous ? Non, car un petit groupe résiste encore et toujours à l’envahisseur commercial : Michel et ses amis, assis à la terrasse du Pizza Hut à côté du cinéma. Observant la longue file d’extraterrestres du dimanche assoiffés d’effets spéciaux, ils refont le monde à coup de bières et de pizzas (hawaïenne pour Michel). Mais lorsque son regard s’attarde sur Sébastien, jeune homme venu dans un déguisement de Chewbacca, c’est le drame.

Dans un élan, qu’il considère comme « un acte de bravoure pour la patrie », Michel s’empare de son couteau à pizza et se jette sur le malheureux. « Vous savez, avec tous les trucs qu’on voit à la télé, ben moi je me suis trompé, j’ai cru qu’il allait tout faire péter. Et puis, aussi, j’avais un peu cuvé », avoue monsieur Dumoulin, auquel on a attribué un taux d’alcoolémie de 2,04 grammes.

Le jeune Sébastien Bouchard, hospitalisé dans la nuit, va déjà beaucoup mieux. « Plus de peur que de mal, déclare le docteur Guichon. C’est le costume qui a tout pris, même si on a eu un peu de mal à extraire le couteau et la tranche d’ananas qui avaient transpercé à la fois le costume et la peau de Sébastien. »

Pour des raisons de sécurité, Sébastien devra garder son costume pendant un mois, le temps de laisser cicatriser les blessures les plus profondes. Le jeune fan passera donc un Noël atypique, mais ses parents lui ont promis de garder eux aussi leurs déguisements de Princesse Leïa et de Han Solo afin de l’accompagner dans cette rude épreuve. « Il va avoir très chaud et transpirera abondamment, mais il s’en sortira », continue le docteur Guichon.

Elio du Rupo, bourgmestre de Mons, est également affligé par les événements. Il avait réussi à obtenir cette avant-première mondiale dans le cadre de Mons 2015, une entreprise qui lui tient très à cœur. « Cela devait être l’apogée de cette année culturelle. Malheureusement, on a du tout annuler car les forces de l’ordre ont décidé que c’était irresponsable de laisser tant de personnes armées rentrer dans une salle de cinéma. Ils voulaient vérifier chaque pistolet et chaque sabre-laser en plastique, c’était un enfer », a expliqué l’ex-Premier Ministre, les larmes aux yeux.

Michel Demoulin paraîtra la semaine prochaine devant le tribunal de Mons. Sébastien Bouchard sera là aussi, toujours vêtu de son costume de Chewbacca, ce qui promet d’être, il faut l’admettre, presque aussi ridicule que Jar Jar Binks.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires