Ivre, un chirurgien chinois greffe la main d’un patient sur sa cheville

Changhsa – Tin Wei a eu la main droite sectionnée lors d’un accident de travail le 10 mai dernier. L’équipe de médecins de l’hôpital de Changhsa dans la province de Hunan  en charge de soigner le bras de Xia Wei avaient prévu une greffe. L’opération s’est déroulée ce lundi.

Cette greffe somme toute assez banale et qui selon toute vraisemblance aurait dû se passer sans anicroche a fini en véritable calvaire pour le jeune chinois. Vers 17h30 au réveil de l’anesthésie il s’est rendu compte que sa main lui avait été greffée sur la cheville au lieu de l’emplacement initialement prévu…; son bras.

Selon les premiers éléments, le docteur Sung Chi, chirurgien en chef du service de chirurgie réparatrice de l’hôpital de Changhsa qui a pratiqué l’opération serait arrivé avec environ deux heures de retard dans état plus que déplorable.

L’infirmière en charge du bloc opératoire témoigne :

Après avoir été obligé d’administrer une seconde dose d’anesthésiant au patient du fait de l’attente. Il est enfin arrivé… Dans un état..Je n’ose toujours pas y croire! Il titubait et puait le saké. Il nous a ensuite ordonné de quitter le bloc. Vous savez dans notre culture la hiérarchie prévaut sur tout. Nous nous sommes donc exécutés pour retrouver le patient en fin d’opération et l’emmener en salle de réveil.  

C’est donc en salle de réveil que les infirmières se sont rendues compte de l’erreur commise par le chirurgien. Elles ont directement alerté le directeur de l’hôpital qui s’est dit très étonné par le comportement du docteur Sung Chi.

chine

Ce dernier a quant à lui disparu de la circulation. Suite à la plainte déposée par le jeune chinois auprès du parquet de Pékin, un avis de recherche et un mandat d’arrêt ont été délivrés par les autorités chinoises, indique l’AFP.

Tin Wei devrait subir une nouvelle intervention d’ici un mois mais pourrait ne pas retrouver entièrement l’usage de son membre.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires