Halloween à Lille, il fait exploser son appartement pour faire peur aux enfants: 34 morts (vidéo)

Cela partait d’un bon sentiment pour rendre cette fête d’Halloween inoubliable, mais le bilan, lui, est horrible.

Kevin, 24 ans, habitant la banlieue de Lille, avait prévu une surprise macabre pour les enfants qui voulaient sonner à sa porte. Il avait relié la sonnette de son appartement à une bombe sophistiquée, et avait placé une caméra filmant son paillasson afin de ne rater aucune miette de la scène.

Vue la violence de l’explosion, aucun survivant n’est à déplorer, et seul le médecin légiste peut retracer l’horrible histoire grâce aux membres et morceau de chair éparpillés dans les parties communes de l’immeuble.

Selon les premiers éléments de l’enquête, vers 20h30, une famille musulmane de 7 enfants est montée au 5 ème étage pour la récolte des bonbons. Le plus jeune enfant, âgé de 3 ans sonne à la porte de Kévin, et en une fraction de seconde, la porte explose en milliers de morceaux, des flammes gigantesques s’échappent de l’appartement et carbonisent tout sur leur passage. La moitié de la façade tombe ensuite car l’explosion a fragilisé la structure de l’immeuble.
C’est au total près de 13 personnes qui sont décédées ou portées disparues.

Les autres familles habitant la résidence n’auraient rien entendu et les pompiers ont eu du mal à les déloger pour les mettre en sécurité.

L’auteur de l’explosion est activement recherché, la police scientifique tente de localiser sa position grâce à la connexion de la caméra qui lui a permis de regarder son crime en direct.

Des proches de Kévin nous ont confié qu’il était traumatisé par Halloween car ses parents n’ont jamais voulu qu’il aille de portes en portes pour récupérer des bonbons.

Kevin encourt jusqu’à 2 mois de prison ferme pour ce crime.

La piste djihadiste n’est pas écartée car une chicha et un coran ont été retrouvés dans les décombres.

[fvplayer src= »https://www.youtube.com/watch?v=j-ya4X4fi5Q »]

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires