27.5 C
Charleroi
dimanche, juillet 21, 2024

RECENT

Gérald Darmanin rebaptisé Géraldine Darmanine pour lutter contre les violences faites aux femmes

Pour rallier la ville de Pantin, qui s’est rebaptisée Pantine pour alerter et lutter contre les violences faites aux femmes et favoriser l’égalité homme-femme, la maire de Tourcoing a décidé de prendre une mesure plus fortement symbolique encore ! Elle a bien voulu répondre à nos questions sur le sujet.

« La ville de Pantin n’a pas le monopole de la lutte contre les violences faites aux femmes » déclare fièrement Amélia Baka au micro de Nordpresse. « Nous aussi nous voulons placer 2023 sous le signe de cette noble lutte » continue-t-elle.

« Ainsi nous allons rebaptiser des noms connus de la région en les féminisant et la première personne qui s’est portée volontaire lors du brainstorming a été Gérald. Je l’en remercie ».

Nordpresse tient à rappeler ici que la lutte contre les violences femmes aux femmes est une lutte de première importance car en moyenne en France, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui, au cours d’une année, sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint, est estimé à 213 000 femmes. L’auteur de ces violences est le mari, le concubin, le pacsé, le petit-ami, ancien ou actuel, cohabitant ou non. Parfois même la violence vient de la part de politiciens et peut prendre la forme de tentative de viol :

Pour 77 000 victimes (69 %), l’atteinte subie est un viol, pour 35 000 (31 %) il s’agit d’une tentative de viol. Les femmes (94 000 victimes par an en moyenne sur la période 2011-2018) représentent à elles seules 84 % des victimes de viol ou tentative de viol.

Nordpresse rappelle aussi qu’en 2022 en France il y a eu 146 féminicides.

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE