27.5 C
Charleroi
samedi, février 24, 2024

RECENT

Game Developers Conference : un nombre record d’entreprises belges

L’édition 2023 de la Game Developers Conference s’est tenue au mois de mars dernier à San Francisco, aux États-Unis, et a vu la participation d’un nombre record d’entreprises belges. Cette délégation, accompagnée par le ministre des Médias wallonne, s’est donnée pour objectif de faire montre du dynamisme de l’industrie des jeux belge qui connaît une ascension perceptible depuis quelques années. Revenons rapidement sur cet événement majeur de l’industrie du jeu.

La Game Developers Conference : qu’est-ce que c’est ?

La Game Developers Conference (GDC), ou Conférence des Développeurs de Jeu en Français, est un événement dont l’objectif est de défendre les intérêts des développeurs de jeux dans l’optique d’assurer l’avancement de leur profession. Ce regroupement met en présence toutes les entités spécialisées dans la conception des jeux, afin de trouver des solutions à certains problèmes, échanger des idées et modeler le futur au cours de cinq jours de réseautage, d’inspiration et d’éducation. L’édition 2023 a eu lieu du 20 au 24 mars dernier aux États-Unis, précisément au Moscone Center de San Francisco.

S’agissant du programme, la GDC propose une exposition (GDC Expo) au cours de laquelle une sélection complète de services et de produits ou d’outils de jeu d’entreprises technologiques est mise en avant. Il y a également des espaces communautaires de détente et de rencontre, des cérémonies de remise de prix (Game Developers Choice Awards et Independent Games Festival), ou encore des ateliers virtuels du programme GDC Masterclass.

Au fil des ans, et ce depuis plus de 30 années, la GDC ne cesse de définir les innovations du marché, en plus de donner un aperçu de ce à quoi ressembleront les jeux dans l’avenir. La particularité de l’édition 2023 de la GDC est la participation massive des entreprises belges.

Un grand nombre d’entreprises belges présentes à la GDC

Ce sont au total 20 entreprises et organisations belges, dont 8 proviennent du nord de la Flandre, qui ont répondu présent à cette cérémonie. Cette participation a été rehaussée par la présence de Benjamin Dalle, ministre des Médias flamand, qui avait pour mission de faire la promotion d’un tax shelter en faveur de l’industrie du jeu.

Parmi les entreprises belges qui étaient présentes à ce sommet du jeu, il y a :

  • AppTweak, fournisseur de données utiles pour l’amélioration des jeux et applications ;
  • Cortex Machina, entité qui opère dans le développement d’un casque de jeu Vortex intégrant la technologie BCI ;
  • Maracas Studio, créateur de jeux vidéo jouissant d’une vaste audience ;
  • Oisoi Studio, éditeur de jeux en réalité virtuelle ;
  • Wallimage, fonds d’investissement wallon dans l’audiovisuel ;
  • DAE Studios, accélérateur et incubateur de jeux.

La présence de toutes ces entreprises à la GDC a permis de se rendre compte qu’en matière de conception de jeux, la Belgique a bien l’intention de jouer sa partition.

L’industrie du jeu en Belgique

L’industrie du jeu gagne de plus en plus en importance en Belgique. Déjà l’année dernière, sa valeur économique a été estimée à 582 millions d’euros et la tendance se trouverait actuellement sur une courbe ascendante.

Le cas particulier du secteur belge des jeux de casino en ligne est également parlant. Ce segment connaît une croissance considérable, précisément en ce qui concerne le jeu légal. Les modifications en 2018 de la loi de 1999 et 2010 sur les jeux ont permis au gouvernement de considérer les nouvelles technologies et d’ouvrir davantage ce secteur, tout en prenant les mesures adéquates pour mieux protéger les joueurs qui jouent en ligne.

La Commission belge des Jeux de Hasard (CJH) régule excellemment ce secteur et octroie des licences spéciales aux opérateurs de jeux de casino en ligne qui remplissent les conditions définies. Elle publie et actualise régulièrement une liste des sites de jeux de hasard illégaux en Belgique, la liste des plus fiables n’étant pas facilement accessible depuis son site, mais pouvant être retrouvée sur d’autres sites.

Avec le boom que connaît l’industrie des jeux en Belgique et sa quête de visibilité et d’opportunités d’expansion à l’international, il est fort probable que le nombre d’entreprises belges à la prochaine édition de la GDC batte un nouveau record.

 

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE