Connect with us

Politique

Florian Philippot invité dans le bain de Jeremstar pour répondre à ses questions

Published

on

Pour parler aux jeunes qui sont encore indécis pour le deuxième tour, Florian Philippot a été invité dans le bain de Jeremstar pour répondre à ses questions. Au programme, Union Européenne, travail et emploi et politique de la jeunesse. La semaine prochaine, c’est Emmanuel Macron qui prendra son bain avec le jeune journaliste.

La vidéo sera diffusée mercredi soir.

Ses interviews dans une vraie baignoire avec de la mousse et des canards en plastique, participent de son succès. Il développe aussi en parallèle d’autre concepts d’interviews : La Laverie et La Pyjama Party. Jeremstar se distingue par un personnage ironique teinté d’expressions et d’identités vocales farfelues comme « Je hurle ! » ponctuant les révélations people ou « Poule pondeuse », surnom donné aux candidates de téléréalité qui ont eu ou prévoient d’avoir un enfant, mais aussi « Plus loin… » à la fin de chaque blague de plus ou moins mauvais goût, et « Vermine » désignant ses interlocuteurs. Ses fans sont appelées les Jeremstarlettes. Un langage qui deviendra sa marque de fabrique. Certaines de ses vidéos comptabilisent cinq millions de vues6. En décembre 2013, il fait à nouveau parler de lui en filmant l’opération chirurgicale des seins d’Alexia de Secret Story 7. En 2016, son interview avec Amine Mojito sera visionnée plus de cinq millions de fois et suscitera énormément de réactions. Néanmoins, ses interviews et ses publications sans langue de bois, parfois très antipathique envers certains candidats de télé-réalité, le mettront à dos d’une partie des people de télé-réalité car beaucoup pensent qu’elles ne peuvent pas lui faire confiance à cause de son travail. Il est également connu pour ses exclusivités et ses révélations sur les émissions de télé-réalité qu’il dévoile sur son blog avant qu’elles ne soient diffusées. Il n’hésite d’ailleurs à pas communiquer les fiches de paies des candidats de télé-réalité, des scénarios, des tricheries ou des violences s’il y a, quand elles ne sont pas diffusées à l’antenne.

En 2015, il crée son entreprise Jeremstar dont il est le gérant. Elle comporte quatre salariés dont Clarisse Mérigeot, ancienne journaliste people, désormais directrice de communication s’occupant du développement, du « media coaching » ou de contrats événementiels11. Sa société approcherai un chiffre d’affaires de 800 000 euros en 201612. Il est aujourd’hui, de par ses activités, devenu un véritable businessman.

Jeremstar est aussi célèbre pour ses publications régulières sur le réseau social Snapchat qui sont beaucoup suivies, particulièrement par les jeunes. Il serait le francophone le plus suivi avec plus de 800 000 abonnés13. Sur Twitter et Instagram, il cumule plus d’un million d’abonnés.

Le 29 avril 2016, Jeremstar est l’invité de l’émission Le Grand Journal sur Canal+ pour présenter son deuxième livre14, « Téléréalité : le manuel pour percer », sorti le dans les librairies15,5. Une tournée dédicace en France a suivie dans la foulée avec notamment une date à Paris au Palais de Tokyo16. Le livre s’est très bien vendu et a été classé parmi les meilleurs ventes dans certains magasins. La même année, il fait des publicités pour les marques Oasis et Uber17,18, il sort également son agenda scolaire en juin, son application le mois suivant et son calendrier ainsi que sa boutique officielle en ligne en novembre 2016.

Le 28 novembre 2016, Jeremstar a son portrait en quatrième page de couverture du journal Libération5. Pour l’occasion, il est invité à l’émission Touche pas à mon poste ! sur C8.

En 2016, il est la personnalité française la plus recherchée sur Google3,4.

Le 20 janvier 2017, lors de son passage à l’émission Le Grand Journal sur Canal+, il affirme avoir été démarché par un parti politique pour faire la promotion de ce dernier, en raison des élections présidentielles de 2017 à venir, ajoutant que « le but était d’assister à un meeting, de « snaper » le meeting, d’inciter les « Jeremstarlettes » à voter, de faire une éducation citoyenne », sans toutefois précisé de quel parti s’agissait-il19. Parallèlement, il est actuellement en préparation d’un one-man-show12.

Jules-Edouard Moustic renie son fils Florian Philippot: « Un con »

Advertisement

France

Floutage des policiers : la loi « sécurité globale » s’appliquera aussi aux images d’archives

Published

on

Le gouvernement français a fait adopter l’article 24 de la proposition de loi sur la sécurité globale. Le ministre de l’Intérieur a déclaré qu’il « faudra flouter les visages des policiers et des gendarmes » avant de diffuser les images et que cette mesure s’appliquera aussi aux images d’archives. « Cela permettra de préserver l’intégrité des policiers quelque soit l’époque ou les théâtres d’opération » précise-t-il, « lorsqu’un policier ou un gendarme a son visage diffusé, il peut être rapidement exposé à des messages haineux contre lui, sa famille ou sa descendance. »

Interrogée sur cette loi , la présidente du RN Marine Le Pen a estimé que « tout ce qui peut contribuer à protéger nos policiers est une bonne chose » avant d’ajouter, « je remercie Emmanuel Macron de mettre en place tout un arsenal législatif autoritaire sur lequel je pourrais asseoir mon pouvoir »

 

 

 

Continue Reading

France

Le chauffeur de taxi du documentaire Hold-Up s’est fait recruter comme porte-parole du gouvernement Macron

Published

on

Intervenant légitime dans le documentaire Hold-Up sur la crise du coronavirus, Mamadou, un chauffeur de taxi parisien, a été recruté par le gouvernement français comme porte-parole sur base de sa pertinence dans ses propos et de son éloquence.
« Après avoir vu Hold-Up, il m’a paru évident qu’il était l’intervenant le plus légitime de ce reportage », a répondu le premier ministre Jean Castex.
« C’est pourquoi nous avons recruté Mamadou au sein de notre gouvernement afin d’éviter le pire et de ne pas massacrer tout le monde ».

Continue Reading

Politique

Épuration dans l’Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer sera tondu en place publique

Published

on

La vendetta en marche.

Après la victoire stratégique des forces islamo-gauchistes, alliés aux judéo-bolchéviques, le temps de la vengeance est venue. Les forces progressistes ont pris la rue de Grenelle et commencent dès aujourd’hui leur offensive de purification de l’administration scolaire.

Dans un communiqué, les forces alliées ont annoncé leur première mesure : la tonte du ministre Jean-Michel Blanquer, accusé d’être le principal opposant aux forces libres de l’Éducation nationale. Dans un simulacre de procès stalinien, le ministre a été reconnu coupable du crime de « startupisation » de l’Éducation nationale.

Celui qui voulait transformer les écoles primaires en business school verra son châtiment se dérouler en public, place de grève (logique, puisqu’il est condamné par des profs).

Le SNUIPP et le SNES vendront des merguez à prix libre.

Clitorin De Menfairpieds-Clavicule

Continue Reading

Trending