Elle se masturbe avec son ver solitaire.

Les ténias ou tænias sont de longs vers parasites de l’intestin et couramment appelés vers solitaires.

Vers l’age de 13 ans, lors d’une visite chez le gynécologue pour la pilule du lendemain, Martine Beckmans de Anderlues se découvre atteinte de ce parasite mais en amie des animaux elle décide de ne pas s’en débarrasser et d’apprendre à vivre avec.

Martine grandit maintenant depuis 4 ans avec son ami qu’elle a prénommé Jonathan et le soir venu, elle l’appâte en se tenant accroupie au dessus d’une tasse de lait chaud, l’attrape par le collet et se l’enfonce dans le vagin.

Je pense que Jonathan est un peu apeuré de la manœuvre et que c’est pour ça qu’il tremble autant, la sensation est vraiment agréable

Voici encore un preuve qu’une relation de symbiose peut être trouvée entre l’homme et l’animal en s’affranchissant de tous ces sex-toys en plastique qui finissent coincés dans la gorge des tortues de mer, une fois jetés, quand ils tombent en panne.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires