EDITO: Arrêtez de répondre à des sondages débiles sur Internet, vous êtes pris pour des cons

On voit depuis des semaines exploser le nombre de sites qui proposent des sondages « différents ». En plus des sondages sur des sujets précis publiés par les journaux depuis toujours, on trouve désormais des sites qui proposent des sondages sur les présidentielles.

L’idée étant d’aller à contre courant des grands instituts de sondage, qu’on peut décrier, qu’on doit décrier, mais qui ont une méthodologie. Cette méthodologie n’est pas parfaite et provoque parfois des surprises, notamment parce que certaines personnes sondées mentent sur le candidat pour qui ils vont voter ou refusent de répondre. La marge d’erreur inhérente à la méthode joue aussi.

C’est pour cette raison qu’on a vu JM Le Pen arriver au second tour en 2002 alors qu’il était à 6% de moins dans les sondages. On a vu la même chose avec Trump et le Brexit où il s’agit probablement d’une défiance du système. Même chose avec Fillon. Et même si le vote FN s’est normalisé depuis 2002, il est certain que Marine Le Pen fera un score plus élevé que celui donné par les sondages des grands instituts

Les petits sites de sondage, une connerie pour faire du clic, donc de l’argent

Ces sites, qui vont de la petite entreprise au site très construit à la simple page créée en 1h par un gars qui a compris que ça allait faire du clic, ont pour but de rameuter un maximum de monde sur ces pages pour générer du trafic. Du coup, en observant les réseaux sociaux, j’ai vu sur des pages de militants énormément de publications poussant les gens à aller voter pour leur candidat. Ce qui donne des résultats complètement absurdes, avec Asselineau à 26%, Fillon élu au 1er tour, Mélenchon à 67%… Ce qui renforce le sentiment d’une partie de l’électorat d’être trompé par le système. Or, ils se font eux même tromper par un autre système. Vu qu’un groupe Facebook Fillon va spammer un certain site de sondage (qui bien souvent laisse voter plusieurs fois, vérifie par les IP, etc etc), les militants qui ont participé voient un résultat énorme et sont persuadés que leur candidat est bien devant ce que disent les sondages officiels. Du coup, ils se radicalisent, pensent que tout le monde leur ment. Mais même si tout le système leur ment, une chose est sûre, le contre-système dans lequel ils croient leur ment aussi. Ce qui résume assez la montée des extrêmes artificiels qu’on voit aujourd’hui…

Et d’une manière totalement pragmatique, quand on est militant, on devrait éviter de perdre son temps à essayer de se convaincre et de convaincre les convaincus, au risque de finir des cons vaincus.

Celui-ci n’est pas un site de sondage mais une idée de contre-élection qui propose de voter par ordre de préférence et n’a pas encore donné ses résultats et n’a aucune valeur si on ne fait pas voter toute la population (ou si en tous cas on n’en informe pas toute la population de son existence même si dans l’absolu le concept est intéressant et donnera à coup sûr un autre résultat que le vote tel qu’il est aujourd’hui)

Si ça vous intéresse, cette vidéo illustre bien que selon le type de scrutin, le résultat est différent: 

Quelques exemples parlants:

Dans l'onglet actualités, il n'y a rien qu'un fil twitter qui pousse au clic
Dans l’onglet actualités, il n’y a rien qu’un fil twitter qui pousse au clic
Les résultats sont parlants
Les résultats sont parlants
Avec ce sondage, l'électeur un peu idiot pensera qu'effectivement 85% des gens veulent sortir de l'UE et que le système lui ment.
Avec ce sondage, l’électeur un peu idiot pensera qu’effectivement 85% des gens veulent sortir de l’UE et que le système lui ment.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires