Drôme : un belge testant son canard vibrant géant provoque un séisme

La terre a tremblé tout le long du Rhône en fin de matinée ce lundi, un séisme de 5,4 sur l’échelle de Richter. Les radios et autres médias ont convoqués des pseudo-experts pour évoquer ce tremblement de terre, en analyser les causes possibles, et les risques futurs

Car dans la Drome, on craint des répliques, et on se demande si le pire n’est pas à venir.Selon les données du Bureau central sismologique Français, on n’a pas constaté de séisme aussi fort en France continentale depuis 2003.

La secousse de ce 11 novembre a été ressentie jusqu’à Saint-Etienne, Grenoble, Lyon, et même dans le sud de la France, ont indiqué des témoins à l’AFP.

Tous les experts interrogés évoquent une cause naturelle. Selon Mustapha Meghraoui, l’épicentre se situe entre les villes ardéchoises du Teil et de Viviers, « à une dizaine de kilomètres de profondeur. Nous sommes en train d’affiner les résultats pour avoir une profondeur un petit peu plus précise ».

Hors tous ces experts sont incompétents, puisque selon notre reporter dans la Drome, la cause du séisme est tout autre :

selon lui, le tremblement de terre aurait été provoqué par un belge actuellement en vacance à Saint-Vincent-de-Barrès, qui testait un prototype de canard vibrant géant de son invention. Il espère pouvoir commercialiser prochainement son invention, pour payer les frais de justice d’un procès qu’il aurait avec un grand groupe de presse belge.

Pour éviter d’avoir à répondre du séisme qu’il a provoqué, ce « pirate » belge aurait quitté la région. Mais si il continue ses expérimentations douteuses, il y a fort à parier qu’il ne sera pas loin du lieu où un prochain séisme sera ressenti.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires