Connect with us

Belgique

Droit à la déconnexion en Belgique : les salariés ne seront pas tenus de répondre au téléphone pendant leurs heures de travail

Published

on

Alors que depuis le 1er janvier, le droit à la déconnexion – faisant partie de la loi travail – est appliqué en France, c’est maintenant au tour de la Belgique de s’intéresser de très près à une loi similaire pour les entreprises belges.

Beaucoup de pays envient la France sur cette nouvelle loi, et c’est pour cette raison que la Belgique prend elle aussi naturellement le même chemin.

Alors qu’en France, la nouvelle loi exige notamment que les entreprises négocient des conditions pour que les employés ne soient pas obligés de répondre en dehors des heures de travail, les députés belges vont encore beaucoup plus loin dans la démarche: ils sont sur le point de voter une extension de ce droit à la déconnexion pendant les heures de travail.

Selon le cabinet Hermann van Hill, ne pas répondre au téléphone pendant ses heures de bureau peut être bénéfique pour la société et dans bien des cas, de nombreux employés exercent déjà ce droit de façon illégale: cela permettrait donc de légaliser cette pratique.
Toujours selon ce cabinet, une étude statistique effectuée en novembre dernier prouve que près de 80% des employés sont favorable à un tel dispositif.

Bien évidemment, cette nouvelle loi du gouvernement Michel, n’est pas vue d’un bon œil par les associations de défense patronale et commence à faire parler d’elle sur les réseaux sociaux.

Les patrons dénoncent clairement les cas d’application très flous de cette loi qui pourraient conduire à de graves manquements et influer négativement sur l’économie belge déjà très en deçà des attentes des analystes.

Les responsables de call centers ou centre d’appels se disent inquiets de l’impact de cette loi sur leur capacité à traiter les appels des clients.

Et vous, êtes-vous pour cette loi ?

Advertisement

Belgique

Il neige

Published

on

C’est tout.

Continue Reading

Belgique

[Vraie info] Le Shaman QAnon entre en grève de la faim « Parce qu’il n’y a pas de nourriture Bio en prison »

Published

on

 

Le Bison nazi mystique du capitole Jake Angeli serait entré en grève de la faim selon plusieurs médias américains.

L’avocat du Bison avait expliqué d’abord qu’Angeli ne mangeait pas pour des raisons religieuses, mais la mère du suspect a dit plus tard que c’était parce que « le centre de détention ne lui donnera pas du tout de nourriture bio ».

Le juge présidant l’affaire a déclaré que le refus d’Angeli de manger était « profondément préoccupant » et a demandé au défenseur public de travailler à ce qu’il se réalimente en vue de ses auditions. Il refuse de s’alimenter puisque la nourriture traditionnelle ne correspond pas à son régime shamanique. Une considération qu’il aurait certainement pu envisager avant d’envahir le capitole.

Angeli était l’un des nombreux partisans de Trump qui ont pris d’assaut le Capitole mercredi dernier et ont depuis été arrêtés comme des couillons.

 

Jake Angeli (32) Interview May 5, 2020

jakeangeli #angeli #trump #capitol #usa #biden

 

Source

Continue Reading

Belgique

QAnon l’affirme: Le PAPE a été arrêté

Published

on

MISE À JOUR: Il semble que le pape François ait tweeté ce matin, mais le conservateur Beaver a confirmé que le pape François avait une équipe de médias sociaux qui planifiait ses publications, et celle-ci était pré-planifiée. Si vous cliquez sur le tweet, vous pouvez voir que TweetDeck a été utilisé pour planifier la publication.

Le pape François est toujours en garde fédérale en Italie, par conséquent, il n’a pas été vu en vidéo. Le FBI est en route pour l’interrogatoire, selon des sources.

VATICAN / ITALIE – Le pape François, alias Jorge Mario Bergoglio, a été arrêté samedi pour une mise en accusation de 80 chefs d’accusation, notamment la possession de pornographie enfantine, la traite des êtres humains, l’inceste, la possession de matériel de drogue et la fraude pour crime.

 

Le bureau du procureur national italien a confirmé avoir ordonné les arrestations et déposé les accusations.

Un homme arrêté pour trafic de drogue fait maintenant face à 63 chefs d’accusation supplémentaires, notamment de pornographie juvénile et de trafic d’êtres humains dans le comté de Limestone
Des officiers militaires, la police italienne et leur unité des crimes sexuels se sont rendus au domicile du pape au Vatican, ils l’ont arrêté ainsi que plusieurs autres hauts fonctionnaires et les ont tous placés en état d’arrestation sans incident. Des personnes proches des lieux ont rapporté avoir entendu des coups de feu, mais la police n’a pas confirmé si c’était eux qui tiraient les armes.

Le pape François est actuellement détenu dans une prison inconnue, interrogé par des agents fédéraux travaillant pour l’Etat d’Italie et Interpol. Le FBI serait en train de prendre des dispositions pour arriver et l’interroger une fois qu’Interpol en aura fini avec lui.

Giuseppe Governale, le principal procureur anti-mafia d’Italie, a été appelé au début de l’enquête sur le pape François et d’autres personnes au Vatican. Il a déclaré que le groupe était «sous-estimé» et particulièrement dangereux en raison de sa capacité à proliférer à travers les nations et à les infiltrer.

«Ces personnes sont vraiment les pires des pires de la société. Je peux vous promettre que nous n’arrêterons pas de cibler la traite des êtres humains tant que nous n’aurons pas mis un terme à ce commerce ignoble au Vatican et en Italie, ainsi que dans les pays voisins de l’Europe. Alors que je suis procureur principal en Italie, mon ministère s’efforcera de protéger nos citoyens, en particulier ceux qui ont le plus besoin de nous, nos enfants ».

Giuseppe Governale
Afin de procéder à l’arrestation, la police et les agents militaires ont dû couper le courant au Vatican et atténuer la caméra en direct. Cela a été remarqué par les internautes, qui se sont rapidement méfiés de ce qui se passait au Vatican.

 

Certaines personnes ont émis l’hypothèse que le pape pourrait être la «première arrestation». Et il semble qu’ils avaient raison dans leurs spéculations. Selon les agents d’Interpol, il s’agit du «premier parmi tant d’autres».

Le juge a imposé une interdiction de publication à l’échelle de l’UE. Heureusement, l’interdiction n’affecte ni le Canada ni les États-Unis, et le conservateur Beaver a reçu le scoop exclusif de cette histoire via un contact italien confidentiel.

Google supprime les résultats! Soyez le premier à dire au monde la VÉRITÉ! Partagez cet article MAINTENANT!

Continue Reading

Trending