Donald Trump l’annonce : « Le coup d’état en Turquie, c’était moi »

C’est ce samedi matin, au lendemain du coup d’état raté en Turquie, que Donald Trump via un communiqué twitter annonce au monde entier : « Le coup d’état en Turquie, c’était moi ».

En perte de vitesse pour sa campagne électorale à la présidentielle américaine face à Hilary Clinton, Donald Trump dit avoir mis en place un coup d’état en Turquie. Selon lui, il aurait pu renforcer la présence américaine au Moyen-Orient, déjà bien plus présente que les habitants eux-mêmes. La Turquie occupant un rôle clé dans la région, en devenant le nouveau président intérimaire turc, ainsi les électeurs américains ne pouvaient plus voter un autre candidat que lui en novembre prochain. Ce plan il l’a monté en quelques jours (voir en quelques heures) avec Fethullah Gülen, l’ennemi juré de Recep Tayyip Erdoğan, exilé au Etats-Unis depuis mars 1999. Donald Trump et Fethullah Gülen sont de très proches amis, Gülen étant locataire de la plus prestigieuse suite du Trump Plaza Hotel and Casino d’Atlantic City depuis son arrivé en Amérique. De nombreux internautes avaient déjà signalé, la veille, des phrases étranges émanant du compte twitter de Donald Trump : « Belgium is a beautiful city but Turkey is a beautiful bird » ou encore « I like Belgium waffels but I love Thanksgiving turkey !».

N.B. : Turkey en anglais signifie aussi dinde en français.

View post on imgur.com

Le compte twitter de Donald Trump ne fait plus aucun doute sur les intentions du candidat.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires