27.5 C
Charleroi
samedi, juillet 13, 2024

RECENT

Défaite de Mélenchon: Le Venezuela annule l’invasion programmée de la France et fait demi tour.

Le président Maduro a annoncé aujourd’hui au journaliste encore en liberté de son pays qu’il avait annulé l’envoi d’une armada de 250 bateaux, de 2500 tanks et de 30.000 soldats pour aider Jean-Luc Mélenchon à installer en France une république communiste autoritaire. Un nouveau revers pour le président vénézuélien qui ne pourra perpétuer la tradition impérialiste des communistes.

On peut remercier la presse d’avoir prévenu l’électeur de ne pas voter pour Mélenchon qui aurait pu pousser la France dans une dictature.

Extrait du Figaro:

La proximité du candidat de la France Insoumise avec le régime chaviste n’est pas nouvelle. Mais la dégradation actuelle de la situation du pays pourrait la transformer en handicap, à l’approche du premier tour de la présidentielle.

C’est un élément passé un peu inaperçu dans le programme de la France Insoumise que la percée de Jean-Luc Mélenchon a mise en lumière. Le document propose de sortir des traités d’alliances qui engagent la France actuellement, comme l’Otan sur le plan militaire, ou encore l’OMC et le Ceta sur le plan économique. La proposition 62 invite à mettre sur pied un système alternatif et de rejoindre par exemple les structures de «coopérations régionales», «dans une démarche de co-développement écologique, social et de progrès humain». Le programme cite en exemple l’Alba (Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) lancée par Hugo Chavez et ses alliés dès 2004. Les liens entre le défunt président sud-américain et le candidat sont anciens, et ce dernier ne manque jamais une occasion de narrer leur rencontre. Mais la référence au modèle bolivarien n’a pas encore été mise à jour au regard de la dérive du régime de Maduro et de l’effondrement économique qui en résulte. L’écueil sonne comme une aubaine pour les adversaires de Mélenchon, alors qu’il pourrait créer la surprise au soir du premier tour.

Illustration ce jeudi matin sur France Info. Invitée, la conseillère régionale Clémentine Autain s’est trouvée interrogée au sujet de la fameuse Alba qui regroupe, en plus du Venezuela, Cuba, la Bolivie ou encore le Nicaragua. Détail plus délicat au regard de l’actualité internationale, l’Iran et la Russie y participent au titre d’observateurs. La figure du Front de gauche semble avoir découvert en direct le fameux point de programme. «Bien vu. Je n’ai pas regardé précisément ce point 62», a d’abord admis la fondatrice d’Ensemble! «Mais ce qui compte, c’est la logique générale. Sur l’international, ce qui domine – je ne sais pas exactement où arrive ce point 62- c’est d’abord la refonte de l’ONU, la sortie de l’OTAN…», a-t-elle tenté de botter en touche.

Commentaires

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇

Latest Posts

A LIRE