Dark Vador contrôlé positif au Salbutamol : « Mais puisque je vous dis que je suis asthmatique ! »

Rien ne va plus pour l’Empire Galactique. Après le tollé provoqué par l’Empereur qui, la semaine passée, a reconnu officiellement que la ville de Mos Eisley sur Tatooine était la capitale unique des hommes des sables, c’est aujourd’hui Dark Vador qui sème le trouble. On le sait, le bras droit de l’Empereur sillonne la galaxie pour mettre les Rebelles au pas. Jusque-là, rien d’anormal ; depuis les attentats de Jabba Hebdo, revendiqués par l’Alliance Rebelle, tout le monde politique fait bloc autour de l’Empereur pour éradiquer le terrorisme. Et pour cause, nombreux sont ceux qui ont perdu un proche le jour de la bataille de Yavin.

Non, le problème d’aujourd’hui concerne Dark Vador et sa carrière de pilote de podracer. La semaine passée, suite à un contrôle de sa sonde urinaire (oui c’est dégueulasse, mais je vous rappelle que Dark Vador a eu les bras et les jambes coupés et que le reste a cramé dans de la lave à 1200°C ; merci Obi Wan, Yoda t’avait seulement demandé de le tuer), il a donc été contrôlé positif au Salbutamol. Le Salbutamol ayant pour particularité d’améliorer temporairement la capacité respiratoire et d’augmenter le taux de midichloriens dans le sang, ce qui augmente les réflexes lors des courses. En principe, ce médicament, que seul un Jedi peut prescrire, est réservé aux asthmatiques et c’est ce que clame le premier intéressé : « Mais puisque je vous dis que je suis asthmatique ! Tout le monde m’entend respirer comme un vieux moteur diesel. Certains de mes officiers utilisent ma respiration comme sonnerie de SMS ou ma voix pour leur GPS ; ils vous le confirmeraient si je ne les avais exécutés ! »

Vérification faite, il semble que ce soit vrai… sauf que justement, il dispose d’un dispositif qui respire à sa place et n’a donc nullement besoin d’un médicament pour cela. L’Empereur s’est pour l’instant contenté d’un tweed envoyé à 4 heures du matin : « Dark Vador a fait un travail remarquable ; on cherche à lui nuire pour me porter atteinte. #Fakenews ». On comprend sa discrétion puisqu’il est soupçonné d’avoir fourni le médicament à son protégé.

Il y a peu de chance que cette histoire en reste là, car le comité olympique songe à retirer tous ses titres au Seigneur Sith et à ce sujet, Dark Vador a tenu à rappeler qu’il pouvait encore étouffer les gens à distance grâce à la force.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires