Crise du gouvernement : Super Nanny et Pascal le grand frère invités à la table des négociations par le Roi

“C’est vraiment la merde, je ne sais plus quoi faire.” 

C’est par ces mots que le roi Philippe, l’air abattu, s’est adressé aux journalistes ce matin lors d’une conférence de presse exceptionnelle.

“Je n’en dors plus la nuit, Mathilde peut vous le confirmer. Bordel je n’ai pas signé pour ce merdier moi ! Je devrais être en train de m’enfiler des litres de Moët & Chandon avec mes homologues luxembourgeois et saoudiens dans un chalet en Suisse, mais non.

Je tiens à rappeler qu’aucun de mes prédécesseurs n’a dû justifier ses dotes par un travail concret, peut-être caresser les crânes d’enfants malades un weekend sur deux mais pas plus. Je n’ai jamais effectué la moindre tâche de médiateur et voilà qu’on me demande de mettre d’accord Hitler et Staline pour gouverner onze millions de péquenauds. C’est au-dessus de mes compétences. C’est pourquoi j’ai décidé de faire appel à de vrais professionnels en la personne de Super Nanny et de mon bon ami Pascal. L’avenir du pays est entre leurs mains, quant à moi je prends le premier vol pour Zurich et on se retrouve sur les pistes tout schuss, Ciao !”

Les principaux intéressés se sont dit prêts à relever un défi certes difficile bien qu’ils n’avaient de toute façon rien d’autre à foutre de leurs journées depuis plus de cinq ans.

Reste à voir ce que cette décision controversée va engendrer, l’optimisme ayant quoi qu’il en soit quitté les rues du royaume depuis bien longtemps.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires

Comments are closed.