Coupe du monde: Avant la finale, la solution finale contre les homosexuels

Décidément, cette coupe du monde se présente sous les meilleurs hospices. Outre le fait qu’un dictateur se paye un mois de Marketing et de promotion de son modèle « démocratique », ce mois de compétition risque d’être difficile pour la communauté gay.

Après les hooligans, c’est au tour des cosaques de menacer la communauté LGBT.

Des membres de ce groupe militaire religieux et ultra-conservateurs se sont portés volontaires pour aider à sécuriser les stades – entendez par là, le nettoyer de toutes ces folles et autres tantouses qui osent s’appeler supporters –

Même si l’homosexualité n’est pas illégale en Russie, la stigmatisation des homosexuels est largement encouragée par l’état, et le nombre d’actes violents contre cette communauté grimpe en flèche. La loi officielle interdit la promotion de l’homosexualité envers des enfants, ce qui est en fait relativement ambigu. En clair, se promener dans la rue main dans la main est un acte répréhensible.

Même si les autorités assurent que les supporters étrangers homosexuels sont les bienvenus, il y a fort à parier qu’on ne recherchera pas intensément les auteurs de violences homophobes. Et si on les trouve, on leur tapera sur les doigts en leur disant que c’est pas bien. Ils risquent même d’être privés de dessert. On leur demandera de rester discret……au plus jusqu’à la fin de la coupe du monde.

Mais bon, le peuple de la terre aura eu sa coupe du monde, tout monde sera content et attendra patiemment le prochain mondial, pour admirer les exploits des sportifs, dans des stades construits sur des cadavres d’esclaves…..Et ce n’est surement pas la FIFA qui va condamner ça : Tant que l’argent rentre !

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires