Notre chimpanzé renvoyé chez Sudpresse pour avoir confondu Congo et Kenya

Triste nouvelle pour les lecteurs assidus de Nordpresse: le fameux chimpanzé de notre rédaction, recueilli de chez Sudpresse, a été suspendu ce matin pour « faute grave ».

Que reproche-t-on au juste au chimpanzé?

Pour illustrer un article publié ce 22 avril 2017, intitulé « Scandale chez Nordpresse, le site n’a pas de catégorie « Congo » », le chimpanzé avait utilisé une photo d’une fillette se tenant à côté de fosses fraîchement creusées dans le camp de réfugiés de Dabaab – situé au Kenya, et non pas au Congo. Le chimpanzé avait ensuite posté l’article sur Facebook, commentant: « Et on s’en bat les couilles ».

Pour notre rédacteur en chef, Vincent Flibustier, il s’agit là d’une faute majeure, indigne de la qualité rédactionnelle de Nordpresse. « Nous avons décidé de renvoyer temporairement le chimpanzé chez Sudpresse, en guise de sanction. Rien n’est pourtant plus simple que de trouver des photos de fosses communes provenant du Congo. Les Nations Unies ont déjà documenté 40 fosses communes depuis août dans deux provinces centrales du Congo. (Vraie info!) Toutes nos excuses aux lecteurs qui ont pu être choqués par les agissements de notre chimpanzé. »

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires