Des centaines de morts en RDC, aucun Belge parmi les victimes (ouf!!!)

Nos lecteurs belges peuvent rester tranquilles dans leurs canapés et garder leurs larmes en eux: les violences dans le Kasaï, dans le centre de la RDC (qui ont fait plusieurs centaines de morts depuis août 2016), n’auraient pas fait de victime belge. « Parmi les victimes, il y a notamment de nombreux enfants et des femmes, mais a priori pas de Belge », selon une source non vérifiée. Nous pouvons donc pousser un ouf de soulagement.

Selon l’ONU, ces violences ont fait un million de déplacés. Soit. Ce n’est que l’équivalent d’un dixième de la population belge. Mais bien plus choquant: ces violences ont fait en sorte qu’une famille belge n’a PAS pu se déplacer jusqu’au Kasaï. La famille avait prévu ce voyage au Congo de longue date, pour les nonante ans de leur grand-père, administrateur d’une partie du Kasaï à l’époque où le Congo était encore une colonie belge. Nous exprimons toute notre sympathie à cette famille et à leurs proches.

Au moins quarante fosses communes ont été découvertes au Kasaï depuis août. Le gouvernement chinois aurait exhorté les autorités congolaises à ouvrir ces fosses, pour voir si des ressortissants chinois s’y trouvaient, afin de savoir si la Chine devait s’en émouvoir ou pas.

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires