Connect with us

France

La Candidature de Francois Fillon annulée par la loi de séparation des Eglises et de l’Etat

Published

on

La loi concernant la séparation des Églises et de l’État est une loi adoptée le 9 décembre 1905 à l’initiative du député républicain-socialiste Aristide Briand.
Historiquement, la première séparation est instaurée, de facto, en 1794, par la Convention nationale sous le décret du 18 septembre 1794, qui supprime le budget de l’Église constitutionnelle, et sera confirmée le 21 février 1795 par le décret sur la liberté des cultes.
Mais les républiques qui s’en suivirent furent secouées par une guerre des classes très dure. L’Église en profita pour s’opposer aux républicains tout au long du xixe siècle attaquant sans relâche le monde moderne, le libéralisme, la démocratie et la République, dans ses nombreux journaux, dans les prônes dominicaux et dans les encycliques pontificales. L’Église s’inquiétait et dénonçait l’affaiblissement des convictions religieuses, la montée en puissance du positivisme et du scientisme. Il fallût attendre 1895 et le Ministre de l’Instruction publique et des cultes Émile Combes, avec ses convictions anti-catholique, pour permettre à l’Etat de remettre en pratique la séparation de la religion et instaurer les premières notion de laïcité avec en mars 1904 une commission chargée d’examiner ces propositions et de rédiger un projet de loi. Il faudra attendre alors 1905 pour que la loi soit enfin votée et appliquée.
Par son article 1er, l’État garantit la liberté de conscience, c’est-à-dire le droit de ne pas être croyant, et la liberté de culte si on l’est.
Par l’article 2, l’État, les départements, les communes assurent leur neutralité à l’égard des citoyens, en refusant d’accorder des avantages spécifiques à certains en raison de leurs pratiques cultuelles, ou de revenir sur le droits des autres en raison de leur confession. Les ministres des cultes ne sont forcement plus financés par l’Etat.
Instituées par l’article 4 de la loi, les associations cultuelles dont l’objet exclusif est l’exercice du culte ne doivent pas avoir d’autres buts, notamment elles ne peuvent pas se livrer à des activités sociales, culturelles, éducatives ou commerciales.
Aristide Briand, vivement attaqué par le Vatican des suites de cette loi, devra définir que l’État laïque « n’est pas antireligieux » mais areligieux et si la nuance parrait subtile, l’application elle est conséquente. Cette loi de séparation invente la laïcité à la française.

Mais avec le candidat Francois Fillon, beaucoup craignent un retour à une union de l’État et de la religion, même officieuse, qui réintégrerait ainsi la religion dans le domaine public. Le candidat n’a d’ailleurs pas su cacher ses convictions, lesquelles inspirent plus que largement sa campagne.
Si Francois Fillon parle d’instaurer une loi anti-burkini sous couvert de raisons ostentatoires, La Croix du Christ de sa porte-parole, elle, semble graciée.
Ses positions sur le Mariage Pour tous, fortement discriminatoires, ou encore sa sympathie ouverte pour La Manif Pour Tous, semblent elles aussi largement inspirées par les préceptes de sa religion.
Ainsi que ses positions douteuses sur l’IVG, ici en extrait :  » Philosophiquement et compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l’avortement. ». Alors que même le Vatican semble se détendre sur le sujet.
Et nous ne nous étendrons pas non plus sur sa volonté de réécrire l’histoire des Français telle qu’enseignée à l’école dans le but de redorer l’image de la France et ôter ce qui doit continuer de nous faire honte ( notamment le chapitre sur les colonisations et la traitance humaine ).
Le candidat semble bel et bien vouloir défier la liberté de culte ( ce qui s’oppose à l’article 2 ) et s’attaquer à l’enseignement ( article 4 ) ainsi qu’aux droits des femmes et des minorités. Des motifs qui sont fondateurs de la loi sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. De plus, se proclamer officiellement catholique reviendrait pour l’Etat à financer le mandat d’un orateur catholique, ce que la loi de 1905 à bel et bien prohibé ( article 2 ). Compte tenu de ces éléments, et du potentiel danger au regard de la laïcité telle que décrite par la loi, le Sénat a voté à l’unanimité pour l’annulation de la candidature du républicain.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Advertisement

France

Kadhafi très triste de la condamnation de son ami Sarkozy « J’espère qu’il va me rembourser quand même »

Published

on

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Education aux Médias

Echec de la prise de la colonne de la Bastille par Francis Lalanne et ses partisans

Published

on

Francis Lalanne Bastille

A Paris, près de onze personnes, menées par le chanteur et comédien Francis Lalanne, ont manifesté ce dimanche pour tenter de s’emparer de la colonne de la Bastille. La manifestation – non déclarée – a été rapidement dispersée par des tirs de LBD et de grenades lacrymogènes.

En dépit de l’arrivée précoce du printemps, peu de manifestants s’étaient finalement rendus sur la place de la Bastille, à l’appel de Francis Lalanne et de diverses fédérations syndicales (la Confédération Nationale des Anarcho-Souverainistes, UNEF-Halal et SUD-RSA). L’appel avait également été relayé par FranceSoir, un site de vente de fake news en ligne.

Le petit groupe d’opposants a cependant fait preuve d’une grande détermination. « Nous sommes le peuple ! Et que veut le peuple ? Il veut mettre l’État hors d’état de nuire au peuple français ! Par l’utilisation du système de Kelsen, la Constitution assure le respect des normes démocratiques qui nous permettent aujourd’hui de couper les têtes de nos ennemis », s’est exclamé le chanteur, en tentant d’escalader la colonne de la Bastille, avant que de chuter lourdement sur le pavé.

Francis Lalanne s’en tirera finalement avec un bras et trois côtes cassées, ainsi qu’avec douze jours d’Interruption Temporaire de Chômage.

Charlotte, 51 ans, fait part de déception : « Le kebab était indigeste. Et avec ce  confinement, impossible de squatter des toilettes dans un restaurant. Du coup, on fait comme on peut », se désole-t-elle en se rhabillant.

« Je suis hyper deçu, je pensais trouver des sans-culottes, et tout ce que j’ai vu de mieux c’est un petit bout de string en transparence sous un pantalon blanc », se lamente également Clément, venu de Carrières-sur-Seine. « Mais je garde espoir pour le premier mai prochain, avec la Fête du Travail. Vive  la Révolution, et vive la France ! ».

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

France

Evry: Benjamin Griveaux a une nouvelle maison, qui appartenait auparavant à…. M _ _ _ _ _ V_ _ _ _ _ 😱

Published

on

Benjamin Griveaux vient d’acheter l’ancienne demeure de … Manuel Valls ! En effet, le torero socialiste a décidé de quitter définitivement Evry pour s’installer dans un appartement qui a une vue sur l’Elysée.

Un beau studio de 6m² avec douche et cuisinière inclus.

Relire l’article de Patrick Sel D’arvor: 

Réélu lors des dernières élections législatives comme député de l’Essonne, Manuel Valls habitant auparavant dans le 11ème arrondissement de Paris, dans un appartement de près de 200m2, a décidé de se faire construire une grande maison dans la banlieue proche mais huppée d’Evry.

Des habitants d’Evry qui préfèrent garder l’anonymat, nous ont fait part de leur grand étonnement après avoir cherché des visuels du terrain sur lequel la maison était construite. La toiture a été posée il y a déjà 2 mois, mais par chance, les données Google Maps ont été mises à jour entre temps.

Guidés par les informations des riverains, nous avons ainsi pu retrouver facilement l’emplacement de cette nouvelle maison, et nous rendre compte que l’architecte en charge de ce projet immobilier ne portait vraisemblablement pas l’élu dans son coeur.

Sans Google Maps, personne hormis l’architecte n’aurait pu se rendre compte de la forme étrange, et pour le coup très phallique de cette nouvelle demeure (voir les captures d’écran plus bas dans l’article)

La supercherie, dorénavant révélée au grand jour, le service presse de Manuel Valls nous a confié être en contact avec l’architecte afin qu’il fournisse des explications sur la forme de la maison et surtout qu’il corrige le tir tant qu’il est encore temps.

Un collectif de riverains mené par le maire s’est d’ailleurs formé afin que cette maison soit rapidement modifée pour ne pas dénaturer le paysage de la ville d’Evry.

Si vous souhaitez voir la maison en construction, elle se trouve entre le parc Fabre et la route nationale à Evry, vous ne pourrez pas la rater.

Le lien vers Google Maps

https://www.google.fr/maps/place/Parc+Fabre/@48.629087,2.4419102,280m/data=!3m1!1e3!4m5!3m4!1s0x47e5e0a3e5b722e3:0x2326daff0e6701d3!8m2!3d48.6289225!4d2.4435518

Mise à jour: contactée par notre rédaction, l’équipe de Manuel Valls a lancé une requête auprès des services de Google Maps afin de masquer cette maison à la forme très gênante, ne vous étonnez donc pas si vous ne pouvez pas retrouver la maison sur google maps.

Les commentaires sont en dessous de la publicité

👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇
Continue Reading

Trending