Attaque au couteau à Paris: Le suspect abattu serait Antoine Fillon, qui voulait qu’on cesse de parler de son père

Les faits

A l’entrée de la galerie, un homme avec deux sacs à dos s’est approché des militaires vers 9h45, a sorti une machette et a voulu les agresser. Selon le préfet de Paris Michel Cadot, l’homme s’est précipité sur les militaires, «a proféré des menaces» et a crié «Allah Akbar». L’un des soldats a été légèrement blessé au cuir chevelu. Les deux autres militaires ont fait feu, à au moins cinq reprises. Selon I-télé, il s’agirait du fils de François Fillon.

L’agresseur

Dans la riposte, l’agresseur a été grièvement blessé, notamment au ventre. Conscient, il a été pris en charge par les secours. Aucun explosif n’a été retrouvé dans ses sacs à dos. Les éléments laissent penser à «un cadre terroriste», a très vite réagi Michel Cadot. Il s’agit «visiblement» d’«une attaque à caractère terroriste», a ensuite commenté le Premier ministre Bernard Cazeneuve, qui a salué le «sang froid» des militaires et a exprimé sa «reconnaissance» et sa «gratitude».

L’enquête

La section anti-terroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance pour «tentatives d’assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle». Les investigations sont confiées à la section anti-terroriste de la Brigade criminelle de la police judiciaire de Paris (SAT) et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Les commentaires sont juste en dessous de la publicité:

Commentaires